Andreï Roublev, moine et peintre d’icônes.

Andreï Roublev ou André Roublev (en russe : Андрей Рублёв, Andreï Roubliov), ou saint André l’Iconographe est un moine et peintre d’icônes russe du XVe siècle. Il est né vers 1360-1370 et mort entre 1427 et 1430, probablement le 17 octobre 1428. Il a été canonisé en 1988, date du millénaire de la foi chrétienne en Russie, et est fêté le 4 juillet.


Nous ne savons pas grand-chose de la vie de Roublev, sinon qu’il a été moine au monastère Andronikov près de Moscou, qu’il a été l’élève et l’assistant du peintre d’icônes d’origine grecque Théophane le Grec.

Andreï Roublev serait né entre 1360 et 1370, probablement dans la principauté de Moscou. Le prénom d’Andreï est son nom monacal.

La légende raconte qu’à la fin de sa vie, il aurait eu les yeux crevés pour avoir osé signer de son nom son tableau La Trinité, ce qui était interdit aux moines à l’époque.

Oeuvre de Roublev, carte maximum, Russie.

L’œuvre de Roublev perpétue la tradition byzantine, mais en introduisant plus de souplesse, de douceur.

La vie du peintre a inspiré le cinéaste soviétique Andreï Tarkovski, qui lui a consacré un film de fiction réalisé en 1966 et sorti en 1969, Andreï Roublev.

Roublev, entier postal, Russie.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.