Stanisław Moniuszko, compositeur.

Stanisław Moniuszko (né à Ubiel (près de Minsk) le 5 mai 1819 et mort à Varsovie le 4 juin 1872) est un compositeur, pianiste, organiste, directeur de théâtre et pédagogue polonais.


Moniuszko a d’abord étudié le piano avec sa mère. Quand en 1827 la famille déménagea à Varsovie, Moniuszko, âgé de huit ans, poursuivit son apprentissage de la musique, avec August Freyer organiste et maître du chœur professionnel de l’ église locale de la Trinité. À partir de 1837, il entreprit des études approfondies de composition à Berlin, auprès de Rungenhagen. Revenu en Pologne pour se marier en 1840, il accepte le poste d’organiste de la paroisse Saint-Jean de Vilna où il enseigne aussi le piano et, à l’occasion, dirige l’orchestre du théâtre local. Il se lie alors d’amitié avec l’écrivain Kraszewski et correspond avec l’humoriste Fredro, contacts qui stimulent l’intérêt de Moniuszko pour la musique lyrique. C’est à cette époque, au milieu des années 1840, qu’il commence à composer intensément.

Continuer la lecture de « Stanisław Moniuszko, compositeur. »

Stanisław Wyspiański, peintre, dessinateur, poète, dramaturge, scénographe, designer et metteur en scène.

Stanisław Mateusz Ignacy Wyspiański, en français Stanislas Wyspianski, né le 15 janvier 1869 à Cracovie et mort le 28 novembre 1907 dans la même ville, est un artiste total : peintre, dessinateur, poète, dramaturge, scénographe, designer et metteur en scène polonais, dont la carrière s’est déroulée dans sa ville natale, alors sous l’autorité de l’Autriche.

Figure de proue du mouvement Jeune Pologne, Wyspianski est un des artistes européens les plus prolifiques et les plus remarquables de son époque. Il est particulièrement réputé pour les vitraux réalisés dans plusieurs institutions de Cracovie.

En tant que dramaturge, il a été un grand réformateur de la scène polonaise de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Il est notamment le premier à avoir mis en scène Les Aïeux d’Adam Mickiewicz.

Continuer la lecture de « Stanisław Wyspiański, peintre, dessinateur, poète, dramaturge, scénographe, designer et metteur en scène. »

Joseph Conrad, écrivain.

Joseph Conrad, de son vrai nom Józef Teodor Konrad Korzeniowski, né le 3 décembre 1857 à Berditchev, en Ukraine, alors province de l’Empire russe, et mort le 3 août 1924 à Bishopsbourne, est un écrivain polonais et britannique, écrivant en langue anglaise.


Né en 1857 à Berdytchiv, Józef Korzeniowski est issu de la noblesse polonaise. En 1861, sa famille déménage à Varsovie. En octobre de la même année, son père Apollo Korzeniowski, qui participe aux préparatifs de l’insurrection polonaise contre la Russie tsariste, est arrêté et emprisonné à la citadelle de Varsovie, puis condamné à l’exil à Vologda, puis à Tchernihiv. Sa famille le suit. La mère de Józef meurt de la tuberculose en avril 1865. Gravement malade lui-même, Apollo Korzeniowski est autorisé à rentrer en Pologne en 1868. Il emménage avec son fils à Lviv, puis l’année suivante à Cracovie, mais il meurt en mai 1869, laissant Józef orphelin à l’âge de onze ans1. Celui-ci est alors confié à son oncle maternel, Tadeusz Bobrowski (en), qui demeurait à Cracovie, et à qui il devait rester très attaché, entretenant avec lui une correspondance suivie jusqu’à la mort de ce dernier en 1894.

Continuer la lecture de « Joseph Conrad, écrivain. »