Adrian Ludwig Richter, peintre, dessinateur et graveur.

Adrian Ludwig Richter (né le 28 septembre 1803 à Dresde, mort le 19 juin 1884 à Dresde) était un peintre, dessinateur et graveur saxon de la période romantique et aussi de la période Biedermeier.


Adrian Ludwig Richter naît à Dresde-Friedrichstadt d’un père dessinateur et graveur sur cuivre, Carl August Richter. Après ses études, en 1815, Ludwig commence à travailler avec son père. Il s’inspire à cette époque des gravures de Daniel Chodowiecki. En même temps, il étudie avec une bourse à la Kunstakademie de Dresde. En 1820-1821, il accompagne comme dessinateur le prince russe Alexandre Lvovitch Narychkine dans un voyage dans le sud de la France et Paris[réf. nécessaire]. Ces dessins seront offerts en présent à la tsarine de Russie.

De son retour à Dresde (1821-1823) suivent ses premiers pas en peinture, puis un séjour en Italie (1823-1826). Là il noue des amitiés avec des artistes allemands comme Joseph Anton Koch et Julius Knorr von Carolsfeld. Il forme sa conception de la peinture de paysage sur un idéalisme d’harmonie entre l’Homme et de la Nature. S’ensuivent des œuvres importantes comme Le Watzmann (1824) ou la Vallée près d’Amalfi.

Après son retour, il enseigne à l’École de dessin d’État de Meißen, de 1828 à 1835. En 1826, il est appelé à la Kunstakademie de Dresde pour prendre la succession de son père dans la classe de paysage.

Il est nommé professeur de peinture de paysage à l’Académie des Beaux-Arts de Dresde, où il exercera une influence profonde, notamment sur le pionnier de la photographie Hermann Krone (1849-1852).

En 1869, il commence à rédiger ses souvenirs. En 1873, en raison de fortes douleurs aux yeux, il doit arrêter de dessiner et de peindre. Il démissionne de l’académie de Dresde, puis du Conseil de l’Académie.

Lorsqu’il meurt le 19 juin 1884 à Loschwitz, la ville de Dresde lui fait de grandes funérailles au nouveau cimetière catholique de Dresde-Friedrichstadt.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.