Yusof Ishak, homme d’état.

Yusof bin Ishak (ou parfois Yusuf bin Ishak), né le 12 août 1910 à Taiping, Perak, aux États malais fédérés (aujourd’hui la Malaisie) et mort le 23 novembre 1970 à Singapour, était un homme politique singapourien qui devint le 1er Président de la République de Singapour dès l’indépendance de la cité-État en 1965 jusqu’à sa mort. Avant d’être politicien, ce fut un journaliste renommé.


Fils aîné dans une famille de neuf membres, Yusof suivit son père fonctionnaire à Singapour lorsque ce dernier y fut muté en 1923. Après avoir été diplômé de son alma mater, Raffles Institution, en 1929, il lança sa carrière journalistique et publia un magazine de sports en partenariat avec deux amis.

Trois ans après, il rejoignit Warta Malaya, un journal très connu pendant cette époque-là2 Ce journal était beaucoup influencé par les évènements au Moyen-Orient et Yusof voulait le consacrer aux affaires malaises ; il accomplit sa vision en fondant Utusan Melayu en mai 19393, qui est toujours publié de nos jours sous le nom d’Utusan Malaysia.

Pendant l’occupation japonaise de Singapour, à cause de la réquisition de l’imprimerie par les Japonais, Utusan Melayu arrêta de publier et Yusof rentra dans sa ville natale où il ouvrit un magasin d’approvisionnement jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Utusan Melayu reprit sa publication après que les Japonais eurent capitulé en 1945.

En 1957, Yusof s’installa à Kuala Lumpur et l’année suivante, le quartier général de son journal y déménagea également. Pendant cette période-là, les Malais voulaient que la Malaisie soit indépendante des Britanniques et il les incita par ses publications ; tout cela mena à la création de  l’Organisation nationale des malais unis (en malais : Pertubuhan Kebangsaan Melayu Bersatu, et en anglais : United Malays National Organisation, abrégée UMNO). Pourtant, du fait des différences entre ses idéaux politiques et ceux de l’UMNO, Yusof vendit ses actions d’Utusan Melayu et puis démissionna.

Yusof retourna à Singapour, où il tint plusieurs postes au sein du gouvernement singapourien, y compris la position du président de la Commission de la fonction publique (en anglais : Public Service Commission of Singapore), à l’invitation du Premier ministre de cette époque-là, Lee Kuan Yew. Après la victoire du Parti d’action populaire (People’s Action Party (PAP) en anglais) lors des élections générales singapouriennes en 1959, il fut nommé comme le Yang di-Pertuan Negara (« (lui) qui est Seigneur » en malais ; titre du Chef de l’État) avant de devenir le 1er Président de la république à la suite de l’expulsion de Singapour de la Malaisie le 9 août 1965.

En tant que Yang di-Pertuan Negara et président du pays, il promouvait le multiculturalisme et l’identité nationale en rendant visite au peuple singapourien et en tendant sa main aux divers groupes éthniques et religieux.

Yusof bin Ishak demeura en fonction pendant trois termes jusqu’à sa mort par insuffisance cardiaque le 23 novembre 1970.

Maintenant, on l’honore depuis le 9 septembre 1999 en représentant son portrait sur tous les billets de banque nationaux singapouriens.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.