Yaşar Doğu, lutteur.

Yaşar Doğu (1913, Kavak – 8 janvier 1961, Ankara) est un lutteur national turc qui lutte à la fois en style libre et en style gréco-romain .


Né en 1913 dans le village de Karlı du district de Kavak à Samsun, Yaşar Doğu s’est installé à Emirli le village de sa mère, après la mort de son père pendant la Première Guerre mondiale. Yaşar Doğu a été envoyé chez sa tante Ayşe Tok (Doğu), qui vivait dans le village Kurnaz d’ Amasya, en 1917 ou 1918, quand il avait 5 ans, après que sa mère Feride Hanım se soit mariée pour la deuxième fois dans ce village. On sait que dans le village d’Ayşe Hanım, elle s’appelait Feride en l’honneur de la mère de Yaşar Doğu, Feride Hanım. Le mari de sa tante, c’est-à-dire son beau-frère Satulmuş Tok, a élevé Yaşar Doğu jusqu’à son service militaire, sans le distinguer de ses fils Hayrettin et Kemal. Au cours de ces années, Yaşar Doğu, qui travaillait dans l’agriculture et l’élevage aux côtés de son oncle et de sa tante, était emmené aux matchs de lutte lors des mariages de village organisés le week-end par son beau-frère Satulmuş Tok, avec sa calèche à ressorts à un cheval. Avant de rejoindre l’armée, il était admiré par les autorités de lutte d’Ankara lors de son mariage dans l’actuelle ville de visite d’Amasya – anciennement village de Ziyere – vers 1935.

Alors qu’il était militaire à Ankara en 1936 , il rejoint le club de spécialisation en lutte et commence la lutte sur tapis. À la fin de son service militaire en 1938, il s’installe à Ankara et commence à lutter pour son club. Ici, l’entraîneur finlandais Onni Helinen, qui était alors à la tête de l’équipe nationale, a vu son style de lutte et sa force et l’a recruté dans l’équipe nationale en 1939. La même année, il lutte dans la catégorie des 66 kilos au Championnat d’Europe organisé à Oslo , perdant dans l’une de ses quatre luttes et terminant deuxième. Sa seule défaite en style libre a été contre le lutteur estonien Toots, aux points. Le tournoi d’Oslo était le seul tournoi de style libre auquel Yaşar Doğu a participé et n’est pas devenu champion.

Lors du championnat des Balkans organisé à Istanbul Çemberlitaş en 1940, il a gagné 3 fois avec trois tombés et est devenu le champion dans la catégorie des 66 kilos.  Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, il remporta deux autres victoires avec deux tombés lors de deux matches nationaux organisés au Caire et à Alexandrie en 1946 . Cette année-là également, il a participé à 6 matchs avec 73 kilos au Championnat d’Europe organisé à Stockholm et les a tous remportés, remportant pour la première fois le titre de Champion d’Europe. Un an plus tard, il bat tous ses adversaires au Championnat d’Europe gréco-romaine organisé à Prague et devient le champion de la catégorie des 73 kilos.

Il a participé aux Jeux olympiques d’été de 1948, où il a vaincu ses 5 adversaires et est devenu champion olympique.

En 1949, il part en tournée européenne avec l’équipe nationale turque. Au cours de cette tournée, qui comprenait l’Italie, la Suisse, la Suède et la Finlande, il a lutté un total de 7 fois dans la catégorie des 79 kilos et les a toutes remportées. La même année, le Championnat d’Europe de lutte a lieu à Istanbul. Yaşar Doğu a lutté dans la catégorie des 79 kilos et est devenu champion en battant ses trois premiers adversaires par tombé et le célèbre lutteur suédois Groemberg par point en finale.

En 1950, il part en tournée, cette fois en Asie. Il a vaincu ses adversaires par tombé dans tous ses matchs de lutte à Bagdad, Bassora et Lahore et a également répandu sa renommée dans l’Est.

Yaşar Doğu a eu la chance de participer au Championnat du monde une fois au cours de sa vie de lutteur. Yaşar Doğu, qui est apparu sur le tapis à 87 kilos en 1951, a remporté le premier et le dernier championnat du monde de sa vie en battant ses adversaires finlandais, iraniens, allemands et suédois, même s’il lui était difficile de lutter à ce poids car il était court. L’équipe nationale de lutte, qui s’est rendue à Helsinki en 1951, est revenue chez elle avec le titre de champion. Cette équipe était composée de Yaşar Doğu, Nurettin Zafer, Haydar Zafer, Nasuh Akar, Celal Atik, Ali Yücel, İbrahim Zengin et Adil Candemir.

Depuis qu’il a été déclaré professionnel par le Comité olympique parce qu’il a reçu une maison après les Jeux olympiques de Londres, il n’a pas pu participer aux Jeux olympiques d’Helsinki de 1952.

Après avoir arrêté la lutte, il devient entraîneur de l’équipe nationale. Il a eu une grave crise cardiaque le 15 décembre 1955 , alors qu’il était en Suède avec l’équipe nationale. Malgré la recommandation des médecins d’un repos strict, il a continué à entraîner de jeunes lutteurs après son retour chez lui.

Il mourut de sa deuxième crise cardiaque à Ankara le 8 janvier 1961. Sa tombe se trouve au martyre militaire de Cebeci à Ankara .

Yaşar Doğu, l’un des noms légendaires de la lutte turque, a été vaincu dans un seul des 47 matchs qu’il a disputés avec le maillot du croissant et de l’étoile, et a remporté 33 des 46 matchs dans lesquels il a remporté par tombé. Bien que la durée totale normale des 46 matchs qu’il a remportés ait été de 690 minutes, ces matchs de lutte ont duré au total 372 minutes et 26 secondes en raison des chutes qu’il a réalisées en peu de temps.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.