Ville de Nicosie (Chypre).

Nicosie (en grec : Λευκωσία est la capitale de la république de Chypre. Ses plus de 300 000 habitants en font la ville la plus peuplée de l’île.

Depuis l’intervention turque de 1974, la ville est divisée de facto en deux. La partie septentrionale est séparée du reste de la ville par la « ligne verte », une zone démilitarisée contrôlée par l’Organisation des Nations unies (qui partage également la totalité de l’île entre ces deux entités). À Nicosie, cette ligne est matérialisée par l’existence d’un mur jalonné de plusieurs points de contrôle. En accord avec leurs homologues du Nord, les Chypriotes grecs ont abattu une partie de ce mur le 8 mars 2007 : la rue Ledra a été ainsi de nouveau ouverte à la circulation et constitue depuis  le 3 avril 2008 l’unique point de passage de la capitale.


Ledra (Λήδρα) ou Ledrae était une cité-État antique fondée en 1050 av. J.-C.

La ville de Nicosie était le siège des rois de Chypre à partir de 1192. Elle devint possession des Vénitiens en 1489, puis des Turcs le 25 juillet 1570.

En 1958, la partie turque de la ville s’érige une municipalité indépendante, reconnue par l’article 173 de la Constitution de la république de Chypre.

Nicosie fut la scène d’une violence extrême pendant la période qui a précédé l’indépendance, et depuis l’intervention de l’armée turque en 1974,  le secteur nord de la ville a été intégré à la république autoproclamée de Chypre du Nord dont elle est la capitale, séparée du reste de l’île par la zone-tampon des Nations unies renommée « ligne verte ».

Les tombeaux des rois Lusignan sont dans l’ancienne cathédrale Sainte-Sophie, devenue aujourd’hui la mosquée Aya Sofya (Sainte-Sophie). La ville possède également des restes de fortifications vénitiennes.

Le 3 avril 2008, la rue Ledra dans le centre de Nicosie, alors coupée en deux par un mur, est rouverte après 44 ans de séparation. On peut y voir là un premier pas vers la réunification de l’île.

La ville de Nicosie est située sur la rivière Pedieos, au centre de l’île dans la plaine de la Mésorée entre la chaîne de Kyrenia et le massif du Troodos.

La population de Nicosie (partie grecque) s’étend de plus en plus sur les communes avoisinantes : Pallouriótissa, Éngomi, Stróvolos, Áyios Dométios et même les communes plus éloignées telles que Lakatámia, et Latsiá.

Le climat est semi-aride (classification de Köppen : Bsh). Les étés sont chauds et secs, pouvant atteindre plus de 40 °C. Les hivers sont doux avec un minimum d’environ 5 °C. Les oliviers, citronniers, orangers et palmiers dattiers font partie de la végétation de la ville. D’ailleurs, le mois d’avril est le meilleur mois pour y sentir les parfums provenant des orangers et y voir la végétation en fleur.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.