Ville de Konya (Turquie).

Konya est une ville de Turquie, préfecture de la province du même nom.

Elle est traditionnellement connue pour ses tapis à motifs de maisons (en frise) et ses etliekmek, un plat proche de la pizza.

Elle abrite dans la mosquée d’`Ala’ ad-Dîn le mausolée dynastique où sont enterrés huit sultans du sultanat d’Iconium, ainsi que le mausolée de Djalâl ad-Dîn Rûmî, appelé couramment Mevlana (« notre maître »), un mystique persan soufi, fondateur de l’ordre des derviches tourneurs.


Konya est l’ancienne Ikuna, puis Iconium, de l’Antiquité, capitale de la Lycaonie. Remontant à un site de l’âge du cuivre daté d’environ – 3 000, elle est dominée successivement par les Hattis, les peuples de la mer, les Phrygiens, les Galates, les Cimmériens, les Perses, le royaume de Pergame. Elle est évangélisée par l’apôtre Paul entre 45 et 49, et c’est là qu’est née une des premières disciples, sainte Thècle d’Iconium.

À la suite de la bataille de Manzikert, la ville devient, de 1074 à 1294, la capitale du sultanat seldjoukide d’Iconium, et demeure, après le démembrement du sultanat, celle de l’émirat karamanide.

En 1190, au cours de la troisième croisade, l’empereur germanique Frédéric Barberousse s’empare de la ville et bat l’armée principale turque lors d’une affrontement connu comme la bataille d’Iconium.

Au début du xiiie siècle, Djalâl ed-Dîn Rumî s’installe à Konya. C’est là qu’il est enseveli. La ville deviendra le siège central de la confrérie soufie des mevlevi (derviches tourneurs).

Bajazid Ier annexe Konya à l’Empire ottoman en 1392. Elle est longtemps la résidence du prince exilé Djem (ou Zizim).

Ibrahim Pacha, fils de Méhémet Ali, vice-roi d’Égypte, y remporte, le 21 décembre 1832, une grande victoire sur les troupes du sultan Mahmoud II (voir Bataille de Konya).

Vers la fin de l’époque ottomane, elle est la capitale du vilayet de Konya et une étape importante du chemin de fer Berlin-Bagdad.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.