Ville de Carennac (Lot).

Carennac est une commune française située en Vallée de la Dordogne dans le département du Lot, en région Occitanie.

Carennac est situé à 50 km au nord-est de Gourdon. Cette petite commune est desservie par la gare de Bétaille, sur la ligne d’Aurillac à Brive-la-Gaillarde.

Elle se situe à quelques kilomètres du gouffre de Padirac et de Rocamadour, un haut-lieu de pèlerinage.

Du temps où il se nommait Carendenacus, Carennac était un village médiéval rassemblé autour d’une église dédiée à saint Sernin et dépendant de l’abbaye de Cluny. Sous l’impulsion de cette grande abbaye, la paroisse devint prieuré et entreprit la construction de l’actuelle église Saint-Pierre, édifice roman du XIe siècle. Le château des Doyens, construit au XVIe siècle, abrita de 1681 à 1685 le célèbre François de Salignac de Lamothe, dit Fénelon, futur archevêque de Cambrai, qui choisit « cet heureux coin de terre » pour écrire Les Aventures de Télémaque.

Le village de Carennac s’est développé à partir du XIe siècle, après la fondation d’un prieuré-doyenné de l’ordre de Cluny. Blotti le long des fortifications du monastère, Carennac conserve bien des aspects du Moyen Âge. Son église Saint-Pierre est un édifice roman doté d’un tympan du XIIe siècle. Son cloître, rebâti au XVe siècle après la guerre de Cent Ans, abrite dans sa salle capitulaire la Mise au tombeau, une sculpture de la fin du XVe siècle.

Carennac, carte maximum, 6/07/1991.

Au XVIe siècle, la construction du château du Doyen est réalisée avec sa façade en pierre blanche du pays, les fenêtres à meneaux, les lucarnes sculptées. Le château est un des éléments du prieuré-doyen de Carennac, construit au XVIe siècle pour être un logement prestigieux du doyen. Salles et galeries sont organisées sur quatre niveaux autour d’un escalier, large et imposant.

Carennac, épreuve de luxe.

Le château des Doyens est un quadrilatère de 20 m sur 10, datant du XVIe siècle, il s’agit d’une demeure privée, construite en pierre de taille, comprenant, avec les combles, trois étages d’appartements. Un escalier à vis dessert toute la hauteur du bâtiment. Au premier étage se trouve la salle d’apparat, la mieux conservée à l’heure actuelle. Le plafond à poutrelles saillantes du XVIIe siècle est peint de rinceaux, de fleurettes, de paniers et

de divers sujets mythologiques. Le château abrite à présent l’espace patrimoine du pays d’art et d’histoire de la vallée de la Dordogne. Il présente une exposition permanente en accès libre, qui permet de découvrir la richesse naturelle, patrimoniale et architecturale de ce pays labellisé « Pays d’art et d’histoire » par le ministère de la culture. Le château des doyens a été classé monument historique le 2 février 1938.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *