Victor Baltard, architecte.

Victor Baltard, né à Paris le 19 juin 1805 et mort à Paris le 13 janvier 1874, est un architecte français qui a exercé à Paris sous le Second Empire. Il est le fils de l’architecte Louis-Pierre Baltard.

En 1833, il remporte le grand prix de Rome préparé à l’École des Beaux-Arts de Paris. De 1834 à 1838, il séjourne à Rome en tant que pensionnaire de la Villa Médicis. L’Académie de France à Rome est alors sous la direction de Dominique Ingres. À partir de 1849, il devient architecte de la ville de Paris. Il y est également architecte diocésain pour le palais épiscopal et le grand séminaire, mais ce poste lui est retiré en 1854 car l’administration des cultes considère qu’il attache trop peu d’importance à ses travaux.

Pavillon Baltard, carte maximum, Nogent-sur-Marne, 17/09/2005.

Il est particulièrement célèbre pour les Halles de Paris qu’il a réalisées entre 1852 et 1872. Celles-ci ont été démolies en 1972-73 à l’exception d’un des pavillons (le “Pavillon Baltard”) qui a été classé monument historique et a été remonté à Nogent-sur-Marne. On lui doit la restauration de différentes églises et plusieurs sépultures.

Le 9 février 1863, il entre à l’Académie des beaux-arts où il occupe le 4e fauteuil.

Pavillon Baltard, épreuve d’artiste, signée.

La Bibliothèque historique de la ville de Paris conserve un fonds Victor Baltard composé d’un ensemble de 26 plans originaux mis en place pour les Halles Centrales, comprenant des projets d’ensemble et des détails d’exécution pour l’agrandissement des Halles entre 1844 et 1853. Les archives de son agence et de celles de son père, données à l’État par ses héritiers, sont conservées aux Archives nationales à Fontainebleau. Il meurt le 13 janvier 1874 au 10 rue Garancière.

Liste de ses plus grandes réalisations :

  • L’hôtel du timbre et de l’enregistrement (1846-1852) ;
  • La tombe du compositeur Louis James Alfred Lefébure-Wély (1817-1869) au cimetière du Père-Lachaise ;
  • Les 12 Pavillons des Halles de Paris (1852-1872). Seul le Pavillon Baltard no 8 a été remonté à Nogent-sur-Marne ;
  • Marché aux bœufs des Halles de la Villette ;
  • Marché Secrétan ;
  • Le Marché de la Chapelle restauré en 2010 ;
  • Maison de Jacques Edmond Arnould dit Arnould-Baltard au Viviers à Trigny (1855-1856) ;
  • Construction de l’église Saint-Augustin (1860-1871) ;

  • Façade de Notre-Dame des Blancs-Manteaux : elle provient de l’église Saint-Éloi-des-Barnabites qui était alors située dans l’île de la Cité et qui fut détruite lors des travaux d’Haussmann, puis remontée en 1863 par Baltard ;
  • Tombe de François Chaussier au cimetière du Père-Lachaise ;
  • Tombe de Jean Auguste Dominique Ingres au cimetière du Père-Lachaise ;
  • Tombe d’Hippolyte Flandrin au cimetière du Père-Lachaise :
  • Tombe du compositeur Louis James Alfred Lefébure-Wely au cimetière du Père-Lachaise ;
  • Tombe du juriste Léon Louis Rostand au cimetière de Montmartre.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.