Charles Gounod, compositeur français

Charles Gounod est un compositeur français né le 17 juin 1818 à Paris et mort le 18 octobre 1893 à Saint-Cloud. Connu pour être le créateur de la mélodie française, le compositeur a une production très large qui recouvre tous les genres musicaux, y compris celui de l’opéra. Né d’un père peintre et d’une mère pianiste, Gounod semble avoir une carrière artistique toute

tracée. À la mort de son mari en 1823, la mère du compositeur commence à donner des leçons de piano pour faire vivre sa famille. Gounod, alors âgé de 5 ans, est initié à cet instrument. Très doué, le jeune garçon est rapidement envoyé vers Antoine Reicha pour prendre des leçons privées en contrepoint et en harmonie. Dès cette époque, il montre un grand intérêt pour la composition. Après la mort de son maître, Gounod rentre au conservatoire de Paris où il perfectionne ses connaissances en contrepoint et en fugue avec Halévy (de son vrai nom Jacques-Fromental Lévy) et commence l’étude de la composition avec Jean-François Le Sueur.

Continuer la lecture de « Charles Gounod, compositeur français »

Anne Hilarion de Costentin, Comte de Tourville, Maréchal de France

Anne Hilarion de Costentin (ou Cotentin), comte de Tourville, est un vice-amiral et maréchal de France, né le à Paris et mort le à Paris. Présenté à l’âge de quatre ans dans l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Malte, il mène très jeune plusieurs campagnes en mer Méditerranée contre les Barbaresques et les Turcs. En 1666, il intègre la Marine royale et est nommé capitaine de vaisseau l’année suivante. C’est pendant la guerre de Hollande que Tourville se distingue pour la première fois pendant la campagne de Sicile, aux batailles d’Alicudi, d’Agosta et de Palerme en 1676. La paix revenue, il commande une escadre de quatre vaisseaux, en 1679, lorsqu’il est pris dans une tempête au large de Belle-Isle. Son vaisseau Le Sans-Pareil coule et il ne doit sa survie qu’à l’intervention du chevalier de Coëtlogon.

Promu lieutenant-général des armées navales en 1682, il est nommé vice-amiral du Levant en 1689, un an après la mort du « Grand Duquesne ». Pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg, il se distingue à nouveau lors de la bataille du cap Béveziers en 1690 et lors de la bataille de Lagos en 1693.

Continuer la lecture de « Anne Hilarion de Costentin, Comte de Tourville, Maréchal de France »

Edouard Branly, physicien et médecin français.

Désiré Eugène Édouard Branly, né à Amiens le 23 octobre 1844 et mort à Paris le 24 mars 1940, est un physicien et médecin français.

Il découvre le principe de la radioconduction et celui de la télémécanique. Il est l’un des précurseurs de la radio.

Grâce à la découverte par Branly du radioconducteur et ses travaux sur le principe de la radioconduction, Guglielmo Marconi effectue en 1899 les liaisons radiotélégraphiques qui marquent la naissance de la télégraphie sans fil (cf. ci-dessous le paragraphe « Le radioconducteur et la télégraphie sans fil »). Quelques années plus tard, Édouard Branly découvre le principe de la télémécanique, qui est le fondement de la télécommande aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Edouard Branly, physicien et médecin français. »