Thakkar Bapa, travailleur social.

Amritlal Vithaldas Thakkar, populairement connu sous le nom de Thakkar Bapa (29 novembre 1869 – 20 janvier 1951) était un travailleur social indien qui travaillait pour l’élévation des populations tribales dans l’État du Gujarat en Inde. Il est devenu membre de la Servants of India Society fondée par Gopal Krishna Gokhale en 1905. En 1922, il a fondé le Bhil Seva Mandal. Plus tard, il devint le secrétaire général du Harijan Sevak Sangh fondé par Mahatma Gandhi en 1932. Le Bharatiya Adimjati Sevak Sangha été fondée le 24 octobre 1948 à son initiative. Lorsque la constitution indienne était en cours, Kenvi a visité les régions les plus reculées et les plus difficiles de l’Inde et a mené une enquête sur la situation des peuples tribaux et harijans . Il a été nommé président des “Zones exclues et partiellement exclues (autres que l’Assam), un sous-comité de l’assemblée constituante. Mahatma Gandhi l’appellerait” Bapa “.

Thakkarbapa a visité des forêts dans l’Assam, le Bengale rural, les zones touchées par la sécheresse de l’Orissa, les ceintures de Bhil dans le Gujarat et les régions de Harijan à Saurashtra, les régions de Mahar dans le Maharashtra, les intouchables à Madras, les régions vallonnées de Chhota Nagpur, le désert de Tharparkar, les contreforts de l’Himalaya, les zones côtières de Travancore pour entreprendre sa mission d’autonomisation des Harijans. Thakkar Bapa a consacré 35 ans de sa vie à l’autonomisation des Harijans.


Thakkar Bappa est né le 29 novembre 1869 dans une famille bourgeoise de Bhavnagardans la région de Saurashtra de l’État du Gujarat en Inde. Son père Vithal Das Thakkar a nommé l’enfant Amrit Lal. Il a reçu sa première école de bienveillance et de service à l’humanité de son père. Il a obtenu son LCE (licence en génie civil) de Poona en 1890. Il a travaillé comme ingénieur de façon honorable à Porbander et est ensuite sorti de l’Inde pour servir à la pose de la première voie ferrée en Ouganda (Afrique de l’Est). Il a également

été ingénieur en chef dans l’État de Sangli pendant un certain temps, puis a été employé dans la municipalité de Bombay en tant qu’ingénieur. C’est là qu’il a vu, pour la première fois, les conditions misérables de ces  charognards qui devaient se débarrasser des ordures de toute la ville de Bombay. Il fut choqué de voir les colonies crasseuses où les Balayeurs devaient vivre et prit la ferme résolution de consacrer le reste de sa vie à alléger le sort de ces gens. Il a ensuite servi dans les chemins de fer ougandais (pays) en Afrique de l’Est. En 1914, il démissionne et se lance dans le travail social. Il est devenu membre de la Servants of India Society et a défendu les droits des intouchables et des tribaux.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.