Tan Sri Dr P. Ramlee, acteur, chanteur, réalisateur et compositeur.

Tan Sri Dr P. Ramlee (1929-1973) de son vrai nom Teuku Zakaria Teuku Nyak Puteh, est un acteur, chanteur, réalisateur, musicien et compositeur célèbre en Malaisie et à Singapour.


Il est né à Penang en Malaisie, le 22 mars 1929. Fils de Teuku Nyak Puteh Teuku Kari (1902-1955) et de Che Mah Hussein (1904-1967). Son père est originaire de Lhokseumawe, Aceh et s’est marié à Che Mah Hussein en 1925 à Buaya Kubang, Butterworth. P. Ramlee avait également un demi-frère, Cheikh Ali, de la même mère.

Il a reçu sa première éducation à l’école malaise de Kampung Java, puis à l’école Francis Light. Par la suite, il continue ses études à la Penang Free School jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Durant l’occupation militaire japonaise en Malaisie, il étudie à l’École de la marine japonaise avant de retourner à la Penang Free School une fois la guerre terminée.

Il joue d’abord de l’ukulélé avant de se tourner vers la guitare et le violon, qu’il apprend sous la direction de M. Kamaruddin (le chef de la fanfare de la Penang Free School). Il rejoint ensuite l’orchestre Teruna Sekampung et plus tard l’Evening Star Rays. Il sort gagnant d’un concours radiophonique organisé par Radio Penang en

1947 et est nommé Bintang Penyanyi Utama Malaya (Le meilleur chanteur de Malaya). Il avait obtenu la troisième place à ce même concours en 1945 et la seconde en 1946. Pour ce concours, il utilise la lettre “P” (pour Puteh) au début de son nom et choisi de conserver le pseudonyme P. Ramlee jusqu’à la fin de sa vie. C’est pendant une  performance au Salon Malais de l’Agriculture de Butterworth que le réalisateur B.S. Rajhans, des studios de cinéma singapourien Malay Film Productions, le remarque et l’invite à auditionner pour le studio. Au matin de l’Aïd el-Fitr, le 8 aout 1948, il prend le train pour Singapour où il s’installe définitivement.

Après une audition réussie, P. Ramlee rejoint le studio situé à Jalan Ampas. Il débute, comme second rôle, dans le film Chinta en 1948. Il y joue un méchant et chante pour la première fois à l’écran. Très remarqué dès ce premier film, il enchaîne ensuite avec des premiers rôles pour enfin réaliser son premier film en 1955, Penarek Becha. Par la suite, il sera le propre metteur en scène, scénariste, compositeur et chanteur de ses films. Il doublera même la plupart des acteurs chantants dans ses réalisations.

Découragé par les grèves des syndicats du film à Singapour, qui l’empêchent de réaliser son premier film en couleurs, l’acteur-réalisateur décide de quitter le pays pour rentrer en Malaisie, où un nouveau studio est créé, Merdeka Film Productions. Il retourne à Kuala Lumpur le 16 avril 1964, et réalise ‘Sitora Harimau Jadian’ (L’homme-tigre), qui sera un échec au box-office. Ramlee sent que son heure de gloire est passée et que les Malaisiens ont une certaine aversion pour son travail. Malgré plusieurs tentatives de films et un grand retour à la comédie, il ne rencontre pas le succès de ses films passés. Son contrat avec EMI Singapour ne sera d’ailleurs pas renouvelé en 1968, ses disques ne se vendant plus.

Le mardi 29 mai 1973, P. Ramlee est victime d’une crise cardiaque. Il mourra sur le chemin de l’hôpital de Kuala Lumpur à 5h30, à l’âge de 44 ans. Il est enterré au cimetière musulman de Jalan Ampang à Kuala Lumpur.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.