Taishō Tennō, empereur du Japon.

L’empereur Taishō (大正天皇?, Taishō Tennō), né le 31 août 1879 à Tokyo et mort le 25 décembre 1926 à Hayama, connu de son vivant en Occident par son nom personnel Yoshihito (嘉仁?), est le 123e empereur du Japon ; il règne du 30 juillet 1912 à sa mort. Son nom de prince est Haru (Haru no Miya). Selon la tradition impériale japonaise, il est désigné après sa mort par un nom posthume qui, depuis 1868, est identique au nom de l’ère de son règne. Au règne de l’empereur Taishō correspond exactement l’ère Taishō (大正時代, Taishō jidai?).


Troisième fils de l’empereur Meiji, par une concubine (Yanagihara Naruko), père de l’empereur Shōwa, il reçoit une éducation de style occidental à l’université pour pairs Gakushūin. Il se marie le 10 mai 1900 avec Sadako, la fille du prince Kujo Michitaka, avec qui il a quatre enfants :

  • le prince Michi, futur empereur Shōwa (Hirohito) (1901 – 1989) ;
  • le prince Chichibu (Yasuhito) (1902 – 1953) ;
  • le prince Takamatsu (Nobuhito) (1905 – 1987) ;
  • le prince Mikasa (Takahito) (1915 – 2016).

Il devint le cent vingt-troisième empereur du Japon en 1912 et proclama son ère « Taishō ». Il fut intronisé en 1915 à Kyoto mais, à cause de sa maladie cérébrale (il souffrait des séquelles d’une méningite contractée trois  semaines après sa naissance ; une rumeur a également circulé selon laquelle il souffrait de saturnisme dû au maquillage utilisé par sa nourrice), fut rapidement dans l’impossibilité de gérer les affaires d’État. Le prince Hirohito devint son régent en 1921.

Son règne est caractérisé par un renforcement de l’impérialisme et une politique intérieure plutôt libérale. En 1919, il signa un « acte de réforme » et en mars 1925, accepta le principe du suffrage universel. Sous l’ère Taishō, le pays connut un grand essor industriel mais fut marqué par plusieurs événements dramatiques comme la Première Guerre mondiale, une terrible révolte en Corée et un catastrophique tremblement de terre en septembre 1923 qui affecta tout le Kantō et détruisit presque totalement la ville de Tokyo.

L’empereur Taishō mourut le 25 décembre 1926 à 1 h 25 du matin d’une attaque au cœur (infarctus du myocarde) au palais de Hayama, et ce fut son fils Hirohito qui lui succéda officiellement, devenant ainsi le 124e empereur du Japon. Yoshihito ne fut plus appelé que par le nom de son ère, Taishō, « Grande Justice ».

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.