Taddéo Gaddi, peintre et mosaïste.

Taddeo Gaddi (ou Gadda), peintre et mosaïste italien de l’école florentine, né vers 1300, mort en 1366.


Les renseignements donnés par Vasari sur la vie et les œuvres de Taddeo Gaddi sont assez confus. Il travailla sans doute à Florence et à Rome avec les mosaïstes de la fin du XIIIe siècle, Andrea Tafi, Cimabue, Torriti, Rusuti.

Vasari lui attribue les bustes de Prophètes que l’on voit à l’intérieur du baptistère de Florence, dans la zone située au-dessous des fenêtres, et le Couronnement de la Vierge qui surmonte, à l’intérieur du Dôme, la porte principale. Cette œuvre d’un coloris assez vif, bien que surchargé d’or, rappelle par son style pesant et rude les quatre compositions, également en mosaïque, qui accompagnent sur la façade de Sainte-Marie-Majeure, à Rome, la Cour céleste de Rusuti : ce sont quatre histoires de la fondation de la basilique.

Taddeo Gaddi est considéré comme le plus illustre des élèves de Giotto di Bondone.

Oeuvre de Taddeo Gaddi, carte maximum, Mali.

Son fils Agnolo Gaddi (1350-1396) a été un peintre italien de la Renaissance, comme ses autres fils, moins connus, Giovanni Gaddi et Niccolò Gaddi mais pas Zanobi Gaddi et Francesco Gaddi dont on n’a pas de traces d’activités artistiques.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.