Philatélie thématique

Le Dunkleosteus.

Dunkleosteus (littéralement, « os de Dunkle ») est un genre éteint de grands Placodermes arthrodires ayant vécu durant le Dévonien supérieur (382-358 millions d'années). De nombreux fossiles ont été découverts en Amérique du Nord, en Pologne, en Belgique et au Maroc. Le genre comprend une dizaine d'espèces, dont certaines figurent parmi les plus grands Placodermes connus. La taille de D. terrelli a longtemps été surestimée avec une taille maximale estimée à 9 m de long pour un poids de 4 t . Depuis 2023, une étude sérieuse revue par les paires est revenu à des estimations plus réalistes de l'ordre de 3 à 4 mètres, pour une masse allant de 1,2 t à 1,8 t. Cette étude menée par Engelman, met en lumière les méthodes peu fiable qui ont mené à des surestimations de l'ordre de 7 à 9 mètres, elles-mêmes amplifiées par des phénomènes de surenchères médiatiques qui ont fini par s'imposer dans les médias populaires. Dunkleosteus était le plus grand représentant des placodermes, une classe de poissons cuirassés. Les placodermes ont commencé à apparaître au Silurien et ont entièrement disparu pendant la transition du Dévonien au Carbonifère, ne laissant aucun descendant. En raison de sa cuirasse naturelle et malgré sa puissance formidable, Dunkleosteus était probablement un nageur relativement…

Continuer la lectureLe Dunkleosteus.

Le Longisquama.

Longisquama (« longues écailles » en latin) est un genre éteint de reptiles ayant vécu au début du Trias supérieur, il y a environ entre 230 à 225 Ma (millions d'années). Animal étrange ressemblant à un lézard, Longisquama disposait sur son dos d'une rangée de longues structures tégumentaires ou écailles partant vers le haut et formant un V. Ces écailles ont été un temps interprétées comme des plumes. Quelques scientifiques suggèrent que Longisquama pouvait coucher ses longues écailles sur le côté pour planer sur de petites distances, comme le font actuellement certains lézards. Il avait de longs doigts crochus surmontés de petites griffes. Il mesurait 15 centimètres. Il fait partie de l'ordre des Prolacertiformes et de la famille des longisquamidés (Longisquamidae). Ses restes fossiles ont été découverts en Asie, au Kirghizistan. Source : Wikipédia.

Continuer la lectureLe Longisquama.

Le Dimorphodon.

Dimorphodon est un genre éteint de ptérosaures, appartenant à la famille des Dimorphodontidae et vivant au Jurassique inférieur. Il avait un bec inhabituel rappelant celui d'un macareux. Son nom signifie, en grec, « deux formes de dents ». Il a été nommé par le paléontologue Richard Owen en 1859, et il tire son nom du fait qu'il a deux types de dents bien distincts dans sa bouche : longues et pointues sur le devant, courtes et plates à l'arrière, ce qui est relativement rare chez les reptiles. Il a un crâne volumineux long de 22 centimètres, dont le poids est réduit grâce à de grandes cavités séparées par de minces partitions en os. Sa structure, qui rappelle les voûtes d'un pont, a mené Richard Owen à déclarer que, pour ce qui est d'obtenir une grande résistance à partir de matériaux légers, aucune vertèbre n'était construite avec autant d'économie. La morphologie du dimorphodon montre néanmoins de nombreux caractères primitifs, comme une cavité crânienne très petite. Le cou est puissant et flexible et a peut-être une poche membraneuse sur le dessous. On sait très peu de chose sur le style de vie de Dimorphodon. Il a été avancé que le dimorphodon était bipède, bien que des empreintes de pas fossilisées d'autres ptérosaures montrent qu'ils avançaient comme des quadrupèdes. Ses dents et ses mâchoires…

Continuer la lectureLe Dimorphodon.