Philatélie thématique

Blaise Pascal, physicien, inventeur, philosophe et moraliste

Blaise Pascal est né le 19 juin 1623 à Clermont. Il est le 3ème enfant et unique fils d’Etienne Pascal, qui est Président de la Cour des Aides, et appartient ainsi à la noblesse de robe (on trouve alors dans ce milieu, ainsi que dans les milieux ecclésiastiques, parmi les gens les plus cultivés). Quant à sa mère, Antoinette Begon, elle décède 3 ans après sa naissance. En 1631, la famille s’installe à Paris.

C’est Etienne Pascal qui prend en charge l’éducation de son fils, loin des bancs du collège ou de l’université. Il a des visions peu orthodoxes, et il interdit à son fils l’apprentissage des mathématiques avant 15 ans. Mais la légende raconte que Blaise, piqué par la curiosité, fut surpris par son père en train de démontrer seul, à 12 ans, que la somme des angles d’un triangle fait 180°. A la suite de cela, il fut autorisé (et encouragé) à lire les Eléments d’Euclide.

(suite…)

Continuer la lectureBlaise Pascal, physicien, inventeur, philosophe et moraliste

Jules Hardouin-Mansart, architecte du roi Louis XIV

Jules Hardouin-Mansart, comte de Sagonne (1699), né le 16 avril 1646 à Paris et mort le 11 mai 1708 à Marly-le-Roi, est un architecte français. Il fut premier architecte du roi Louis XIV et surintendant des bâtiments du roi.

Il est le petit-neveu de l’architecte François Mansart.

Il est formé par Libéral Bruant. Il construit le petit château de Val (1674) et gagne l’estime du roi Louis XIV après avoir dessiné les plans du château de Clagny, destiné à la maîtresse favorite du roi, Madame de Montespan. Il devient architecte ordinaire en 1675 et entre à l’Académie royale d’architecture. Premier architecte du roi en 1681, il est nommé intendant général des bâtiments du roi en 1685.

(suite…)

Continuer la lectureJules Hardouin-Mansart, architecte du roi Louis XIV

Jean-Baptiste Poquelin, dit “Molière” comédien et dramaturge

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est un comédien et dramaturge français, baptisé le 15 janvier 1622 à Paris, où il est mort le 17 février 1673.

Issu d’une famille de marchands parisiens, il s’associe à 21 ans avec une dizaine de camarades, dont la comédienne Madeleine Béjart, pour former la troupe de l’Illustre Théâtre qui, malgré la collaboration de dramaturges de renom, ne parvient pas à s’imposer à Paris. Pendant treize ans, Molière et ses amis Béjart parcourent les provinces méridionales du royaume au sein d’une troupe itinérante entretenue par plusieurs protecteurs successifs. Au cours de cette période, Molière compose quelques farces ou petites comédies et ses deux premières grandes comédies. De retour à Paris en 1658, il devient vite, à la tête de sa troupe, le comédien et auteur favori du jeune Louis XIV et de sa cour, pour lesquels il conçoit de nombreux spectacles, en collaboration avec les meilleurs architectes scéniques, chorégraphes et musiciens du temps. Il meurt à l’âge de 51 ans, quelques heures après avoir tenu pour la quatrième fois le rôle-titre du Malade imaginaire.

(suite…)

Continuer la lectureJean-Baptiste Poquelin, dit “Molière” comédien et dramaturge