Pere Canturri Montanya, historien, écrivain, homme politique et enseignant.

Pere Canturri Montanya ( Andorre-la-Vieille , 28 avril 1935 – idem, 27 novembre 2015) était un historien , écrivain , homme politique et enseignant andorran .


Né à Andorre-la-Vieille en 1935 , fils de Pere Canturri et Tomàs de Cal Germà de Sant Julià de Lòria et Maria Montanya i Bernaus de Cal Calones à Andorre-la-Vieille, il fut le premier de quatre frères à être suivi de Josep, le Joan et Michel-Ange.

Canturri est diplômé en enseignement à l’Escola Normal de Lleida en 1956, puis diplômé en histoire de l’ UNED dans les années 70. À Lleida, il rencontre la mère de ses enfants, Rosita Campos i Abella, avec laquelle il se marie en 1960 et avec qui il eu deux enfants, Pere et Miquel. Canturri a travaillé comme enseignant à Arinsal entre 1956 et 1959 , engagé d’abord par le Quart d’Arinsal puis par l’Espagne. La même année, il est entré au Conseil général en tant que comptable.

En 1960, il découvre le site préhistorique de La Balma de la Margineda et crée les services d’archéologie du Conseil général dont il est le directeur. Entre 1960 et 1963, il a été secrétaire du Conseil de la culture et de 1963 à 1977 , secrétaire du Département des affaires sociales. En même temps, en 1962 , à la demande du Médiateur catalan, Julià Reig , il a promu les Camps du Conseil Général suivant la philosophie du mouvement scout. Ils étaient les premiers camps mixtes et ont été organisés chaque été jusqu’en 1972. Entre 1977 et 1985 , Canturri a travaillé pour le Patrimoine Artistique National en faisant des recherches sur la préhistoire et le Moyen Âge en Andorre. De plus, il a participé à la découverte de diverses gravures préhistoriques, comme le Rocher des sorcières de Prats ( 1962 ), les peintures romanes de La Cortinada et Nagol ( 1968 et 1991 ), et dirigé la restauration des monuments, tels que Sant Serni de Nagol ( 1981 – 1983 ) et Sant Romà de les Bons ( 1978 – 1979 ), et la Farga Rossell ( 1997 ) et la Casa Museu d’Areny-Plandolit ( 1985- 1994 ), dont il a été directeur entre 1985 et 1994.

Au-delà de la culture, Canturri a également occupé divers postes politiques: ministre de la municipalité d’ Andorre-la-Vieille (1980-88), ministre des Affaires sociales et de la Culture (1994-97) et ministre de la Culture du gouvernement de la Principauté d’Andorre (1997- 98) et le raisonnement du citoyen (2004-2011).  Il était également membre de l’Académie du

Languedoc et de la Commission nationale andorrane de l’ UNESCO , du Conseil consultatif du patrimoine culturel d’Andorre, du Conseil d’administration de la Fondation Caixabank, membre honoraire du Centre de la culture catalane. et a reçu le Prix culturel Ágora en 2010.

Il est décédé le 27 novembre 2015 . Ses obsèques ont eu lieu le samedi 28 novembre en l’ église de Sant Esteve à Andorre-la-Vieille.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.