Parc national du Mercantour.

Le parc national du Mercantour est un des dix parcs nationaux de France. Il est situé sur les départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence.

Il est plus particulièrement connu pour être l’un des plus sauvages de France, et l’un des plus variés sur le plan des paysages, aux contrastes très marqués : sa situation géographique très particulière, à proximité de la Côte d’Azur, apporte des touches méditerranéennes à ces montagnes alpines. C’est là que le loup a naturellement fait son retour en France en 1992 depuis l’Italie.

Son cœur est classé comme aire protégée de catégorie II par la Commission mondiale des aires protégées de l’Union internationale pour la conservation de la nature, tandis que son aire optimale d’adhésion est classée de catégorie V.


Afin de protéger la faune, les territoires centraux du massif du Mercantour ont d’abord été classés Réserve royale de chasse en 1859 par le roi Victor-Emmanuel II, puis Réserve de chasse en 1946 par arrêté préfectoral et Réserve en 1953 par arrêté ministériel. En 1936, la Société nationale d’acclimatation de France, fondée en 1854 et devenue ensuite la Société nationale de protection de la nature, établit également la réserve naturelle du Lauzanier, intégrée au parc national du Mercantour lors de sa création.

Parc du Mercantour, carte maximum, St-Etienne-de-Tinée, 20/04/1996.

Le parc national a été créé en 1979. Depuis 1987, il est jumelé avec le parc régional voisin Parco naturale Alpi Marittime en Italie (sur le massif de l’Argentera), avec lequel il possède 33 km de frontière commune et avec lequel un projet de Parc européen est aussi à l’étude. En 1992, le loup fait un retour naturel depuis l’Italie. En 2009, un nouveau décret modifie son décret fondateur (1979), et sa charte est approuvée par le Premier ministre le 28 décembre 2012 et soumise à l’adhésion de ses 28 communes, après quatre années d’élaboration en concertation avec l’ensemble des partenaires du territoire. À ce jour, 21 des 28 communes ont souhaité s’engager dans cette charte.

En 2013, le site du Parc national du Mercantour et du Parco delle Alpi Marittime est inscrit sur les listes indicatives du Patrimoine mondial de l’UNESCO des deux pays.

À partir de 2013, le Parc bénéfice d’une entité de gestion commune avec le parc naturel des Alpes maritimes, côté italien, sous l’appellation de Parc naturel européen, prélude à une inscription éventuelle au Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO et laboratoire d’une coopération transfrontalière en matière de gestion d’espaces naturels protégés.

Les dix Parcs nationaux de France se trouvent actuellement renforcés par Parcs nationaux de France, un établissement public chargé d’assurer la synergie des moyens généraux ainsi que l’image nationale et internationale de ces outils de protection de la nature.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.