Owen Willans Richardson, physicien.

Sir Owen Willans Richardson (26 avril 1879 à Dewsbury, Yorkshire, Angleterre – 15 février 1959 à Alton, Hampshire, Angleterre) est un physicien britannique. Il est lauréat du prix Nobel de physique de 1928 « pour ses travaux sur le phénomène thermoïonique et particulièrement pour la loi portant son nom ».


Il fait ses études au Trinity College à Cambridge et enseigne à l’Université de Princeton de 1906 à 1913.

Il reçoit la médaille Hughes de la Royal Society en 1920 pour son travail sur l’émission thermoïonique, qui est à la base du tube à vide. En 1921, il entreprend l’une des premières vérifications expérimentales de la loi statistique de Maxwell en déterminant la distribution des vitesses des électrons émis par une plaque portée à incandescence.

En 1928, il reçoit le prix Nobel de physique « pour ses travaux sur le phénomène thermoïonique et particulièrement pour la loi portant son nom ». Il est également lauréat de la Royal Medal en 1930.

Richardson a travaillé aussi sur l’effet photoélectrique, l’effet gyromagnétique, l’émission d’électrons par les réactions chimiques, les rayons X mous et le spectre de l’hydrogène.

Il a été fait Chevalier en 19394. Son épouse est décédée en 1945.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.