Otto von Guericke, scientifique, inventeur et homme politique.

Otto von Guericke, né le 20 novembre 1602 à Magdebourg et mort le 11 mai 1686 à Hambourg, est un scientifique, inventeur et homme politique allemand. Sa contribution scientifique principale concerne la physique du vide. Il a inventé le principe du tout premier appareil à vide, la pompe à air, qui sera mise au point plus tard par Robert Boyle.


Otto von Guericke fut un des quatre bourgmestres de Magdebourg de 1646 à 1676. Il avait survécu au sac de la ville en 16311 lors de la guerre de Trente Ans.

Il est l’inventeur de la pompe à air, ancêtre de la pompe à vide, consistant en un piston, un cylindre et un clapet anti-retour, conçue pour extraire l’air dont les effets du vide dans de nombreuses expériences : il a aussi (grâce à ce système) inventé la première « boule à facettes ».

Guericke démontra la force de la pression atmosphérique avec des expériences spectaculaires, comme en 1654, à la cour de Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg, où il avait raccordé deux hémisphères de cuivre de 40 cm de diamètre (les hémisphères de Magdebourg) et extrait l’air à l’intérieur de celles-ci. Il a ensuite attaché chacun des hémisphères à un attelage de huit chevaux et montré qu’ils n’étaient pas capables de les séparer. Quand il eut remis l’intérieur des hémisphères à pression atmosphérique, ils se séparèrent facilement. Il répéta l’expérience la même année à Berlin avec 24 chevaux.

Von Guericke, entier postal, Allemagne.

Avec ses expériences, Guericke mit fin de façon spectaculaire à l’hypothèse de l’horror vacui, qui supposait que la nature « déteste » le vide, qui fut pendant des siècles un problème pour les philosophes et les scientifiques. Il s’était inspiré des expériences sur les fluides de Torricelli et de leur interprétation correcte par Blaise Pascal.

Globe de soufre, Experimenta Nova d’Otto von Guericke, 1672.
Von Guericke appliqua le baromètre aux prévisions météorologiques.

Ses derniers travaux se sont concentrés sur l’électricité, mais peu de ses résultats ont été préservés. Il inventa en 1672 les premières machines de production continue d’électricité statique (le générateur électrostatique réalisé à partir d’un globe de soufre et appelé la Elektrisiermaschine), sans qu’elles procèdent pour autant d’une connaissance scientifique des phénomènes électriques.

Von Guericke, lettre recommandée de 1935 avec 9 exemplaires du timbre Guericke.

Otto von Guericke est mort à Hambourg en 1683 et a donné son nom à l’université de Magdebourg.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.