Occide Jeanty, musicien et compositeur.

Occide Jeanty (1860-1936) est un compositeur, trompettiste, pianiste et chef d’orchestre haïtien.


Occide Jeanty est né en 1860 à Port-au-Prince. Il fait ses études au lycée Alexandre Pétion de Port-au-Prince. Son père, Occilius Jeanty (1830-1882), fut à la fois directeur de l’École Centrale de Musique de Port-au-Prince, professeur de mathématiques à Lycée Alexandre Pétion, ainsi que directeur du Corps militaire de Musique attachée au Palais national.

Après avoir suivi les cours musicaux de l’école centrale de musique de son père, il obtient une bourse d’étude pour aller étudier à Paris avec Jean-Baptiste Arban et Antoine François Marmontel.

En 1885, de retour à Haïti, le Président haïtien, Lysius Salomon, le nomme sur recommandations au Corps militaire de musique du Palais national.

Il compose essentiellement pour le Palais national.

En 1915, lors de l’occupation d’Haïti par les forces américaines, il quitte l’armée avec le grade de général. Il devient professeur de musique au lycée Alexandre Pétion de Port-au-Prince.

En 1922, il est rappelé par le président Louis Borno. Il devient le chef d’orchestre de la garde nationale jusqu’à sa mort en 1936.

Il eut une vingtaine d’enfants parmi lesquels Lydia Occide Jeanty, première femme ministre en Haiti. Il eut aussi Pauline, Quetsia, Dieudonne, Zita et Carl-Henry Jeanty.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.