Nikolaï Kassatkine, peintre.

Nikolaï Alexeïevitch Kassatkine (en russe : Николай Алексеевич Касаткин), est un peintre et un professeur russe né à Moscou le 13 décembre 1859 (25 décembre 1859 dans le calendrier grégorien) et décédé le 17 décembre 1930 à Moscou.


Nikolaï Kassatkine né le 25 décembre 1859 à Moscou. Il est le fils du graveur Alexeï Kassatkine.

De 1873 à 1893, il étudie à l’École de peinture, de sculpture et d’architecture de Moscou où il a pour professeurs des Ambulants dont Illarion  Prianichnikov et Vassili Perov. En 1876, son professeur, Vassili Perov, fait son portrait, (Huile sur toile, 40 X 31 cm), alors qu’il n’a que 16 ans.

Kassatkine commence à exposer en 1880 et se met à fréquenter Leon Tolstoï avec qui il devient ami et échange beaucoup.

En 1883, après dix ans d’études, il sort de l’école avec le titre d’artiste peintre récompensé par la plus haute distinction : la médaille d’argent pour sa composition « Les mendiants sous le porche de l’église ».

De 1882 à 1917, il travaille à l’école de lithographie de la plus grande maison d’édition de Russie, la maison Sytine à Moscou en participant notamment à la réalisation d’une « Histoire de la Russie en images », en travaillant au premier calendrier de bureau, une édition anniversaire consacrée à cinquante ans de réformes paysannes. De 1889 à 1894, il contribue aux expositions organisées par la société des amoureux des arts à Moscou.

Œuvre de Kassatkine, carte maximum, Russie.

En 1891, Il devient membre permanent de l’association des expositions d’art itinérantes. Influencé par la formation donnée par ses maîtres, il peint comme eux des scènes de genre dont les thèmes sont la vie des pauvres travailleurs en ville : par exemple « Dans une famille ouvrière » en 1890, « Rivales » en 1890, « La calomnie » en 1891, « Affaires de famille » en 1891.

En 1894 il revient à l’école où il avait poursuivi ses études pour y enseigner jusqu’en 1917 ou il enseigna entre autres à Boris Vladimirovich Ioganson, Vassili Vassilievitch Mechkov, Constantin Youon. En 1894 et 1895, Il fait plusieurs voyages dans le Donbass et dans l’Oural où il observe avec attention la vie et le travail des mineurs, surtout, comme en témoignent quelques titres d’œuvres de cette époque : « Ouvrier blessé (C’est dur!) » en 1892, « Ouvrière de la mine » en 1894, « Équipe de mineurs » en 1895. En 1897, il peint «Dans le hall du tribunal de district», avec lequel il obtiendra la médaille d’argent à l’Exposition universelle de 1900 à Paris et participe à l’exposition internationale de Munich.

En 1898, il est nommé académicien et poursuit en 1899 ses « enquêtes » et ses descriptions du monde du travail en se rendant dans l’Oural où il peint par exemple «Travailleurs de l’Oural».

En 1903, Il devient membre à part entière de l’Académie impériale des arts à Saint-Pétersbourg

En 1905, Les évènements révolutionnaires lui fournissent le sujet d’une série d’œuvres ayant trait à l’actualité ce qui fait du peintre un avant-gardiste du réalisme socialiste. Par exemple Le travailleur de choc, Les derniers pas d’un espion. En 1906 se rend en Finlande, en Norvège et en Suède puis en Italie et en Turquie entre 1908 et 1910.

Kassatkine, entier postal, Russie.

En 1918, il débute sa fonction d’artiste instructeur au conseil d’éducation de Sokolniki (district) avec la création d’un studio d’art. Il rejoint de 1922 à 1926 l’Association des artistes révolutionnaires et reçoit en 1923 le titre d’artiste du peuple de la République socialiste fédérative soviétique de Russie.

En 1924, se rendant en Grande-Bretagne, il passe par Gdansk pour assister aux luttes sociales du prolétariat dont il veut rendre compte dans ses tableaux.

Il intègre de 1927 à 1928 l’Union des artistes réalistes.

Kassatkine meurt subitement le 17 décembre 1930 au musée de la révolution, alors qu’il est en train d’expliquer le sujet de son dernier tableau, Nadejda Siguida entraînée au supplice.

Il est enterré à Moscou.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.