Ngaio Marsh, dramaturge et auteure de romans policiers.

Ngaio Marsh, née le 23 avril 1895 à Christchurch, dans la région de Canterbury (Nouvelle-Zélande), et morte dans la même ville le 18 février 1982, est une dramaturge et auteure néo-zélandaise de romans policiers.


Ses parents lui donnent le prénom de Ngaio qui signifie « lumière dans les arbres », en langue māori.

Diplômée en Beaux-Arts de l’Université de Canterbury de sa ville natale de Christchurch en 1920, elle se sent attirée, à l’exemple de ses parents  comédiens, par le théâtre. Entre 1920 et 1923, elle prend part à de nombreuses tournées en Nouvelle-Zélande et en Australie. Elle est tout particulièrement sensible à l’art du dialogue et aux techniques de l’illusion du jeu, dont elle se servira à de nombreuses reprises dans ses fictions policières. De même, l’évolution et la densité psychologiques des  personnages et l’observation des unités de temps et de lieu de l’intrigue sont à mettre sur le compte d’influences théâtrales qui accordent un caractère distinctif à l’art de Ngaio Marsh.

En 1928, elle se rend en Angleterre et découvre une société qui lui plaît au point d’en faire le cadre de la plupart de ses récits. Elle publie son premier roman policier, Et vous êtes priés d’assister au meurtre de…, en 1932, qui met en scène son héros récurrent l’inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard. Les intrigues classiques des titres de la série ont très souvent recours à une structure où « le crime ne survient que dans la deuxième partie après des portraits très fouillés sur le plan psychologique des protagonistes ».

En dépit du grand succès rencontré par des trente-deux enquêtes de son héros fétiche, Ngaio Marsh ne se détourne pas du milieu théâtral et demeure sa vie durant productrice de pièces et professeur d’art dramatique. Fondatrice de la New Zealand Shakespeare Company, elle reçoit à ce titre le grade de Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique en 1966.

En 1978, l’association des Mystery Writers of America lui décerne le Grand Master Award pour l’ensemble de sa carrière.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.