Maurits Sabbé, homme de lettre et pédagogue.

Maurits Sabbe, né Maurice Charles Marie Guillaume Sabbe ( Bruges, 9 février 1873 – Anvers , 12 février 1938), était un homme de lettres et pédagogue flamand devenu conservateur du musée Plantin-Moretus à Anvers.

Il était le fils de Julius Sabbe et l’aîné de sept enfants. Il grandit à Bruges, y fréquente l’école, étudie la philologie à l’ université de Gand et obtient un doctorat en 1896 avec une thèse sur Jan Luyken. Il est devenu un enseignant d’école secondaire, en travaillant à un certain nombre de différents établissements. En 1899, il épouse Gabriella De Smet. De 1903 à 1919, il enseigne au Koninklijk Atheneum de Malines, dispensant également des cours de néerlandais au Conservatoire royal d’Anvers à partir de 1907.

En 1919, il est nommé conservateur du musée Plantin-Moretus. Durant cette période, il publie aux Presses Plantin, la famille Verdussen, ainsi que la poésie et le pamphlétaire des XVIe et XVIIe siècles. De 1923 à 1937, il est professeur de littérature néerlandaise à l’ Université libre de Bruxelles , succédant à Au.gust Vermeylen Il mourut à Anvers le 12 février 1938 et fut enterré au cimetière Schoonselhof à Anvers. Une statue de lui, dévoilée en 1950, se dresse au Sashuis près du Minnewater à Bruges.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.