Maurice Gilliams, écrivain et poète.

Maurice, Baron Gilliams ( Anvers , 20 juillet 1900 – Anvers , 18 octobre 1982) était un écrivain et poète flamand.


Gilliams était le fils de l’imprimeur Frans Gilliams et il a appris à être typographe . Le 27 août 1935, il épouse Gabriëlle Baelemans, mais ils se séparent peu de temps après, bien qu’un divorce n’intervienne qu’en 1976 en raison de la résistance de Gabriëlle. Le 26 avril 1976, il épousa Maria Eliza Antonia de Raeymaekers.

Il a travaillé pour l’entreprise de son père et il a donné des conférences sur la typographie à la Vakschool voor Kunstambachten de Roger Avermaete à Anvers. En 1947, il devient membre de la Koninklijke Academie voor Nederlandse Taal- en Letterkunde dont il devient directeur en 1954. En septembre 1955, il commence à travailler comme bibliothécaire scientifique du Koninklijk Museum voor Schone Kunsten à Anvers. De 1960 à 1975, il a été secrétaire de la Koninklijke Vlaamse Academie voor Taal- en Letterkunde à Gand.

Sa percée en tant qu’écrivain est venue avec son roman autobiographique Elias of het gevecht met de nachtegalen (E: Elias ou les combats avec les rossignols) à l’âge de 35 ans.

Gilliams, carte maximum, Belgique, 2003.

Maurice Gilliams a toujours écrit des autobiographies, concernant généralement son mariage raté et sa jeunesse perdue. Il a écrit à la fois des poèmes et de la prose. Après sa mort, le Maurice Gilliamsprijs a été créé. Dans le jardin de l’Elzenveld à Anvers se trouve une statue de lui par Rik Poot .

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.