Matías Pérez, aéronaute.

Matías Pérez (Portugal , début du XIXe siècle – Golfe du Mexique , disparu le 29 juin 1856 ) était un tailleur et fabricant de auvents portugais qui a déménagé à La Havane (Cuba), où il a démarré avec succès un atelier de auvents et auvents (El Rey de los Toldos) sur la rue Neptuno.

À la mi-juin 1856, il effectue son premier vol réussi en ballon à La Havane, parcourant plusieurs kilomètres. Quelques jours plus tard, il a fait la deuxième tentative depuis le centre de la ville de La Havane, mais a disparu sans laisser de trace.


Matías Pérez n’a pas été le premier pilote de ballon sur le sol cubain. Avant lui se trouvaient le Français Eugène Robertson (qui a volé en ballon le 19 mars 1828), le Français Adolphe Théodore (qui a fait trois ascensions en 1830) et le Cubain Domingo Blineau (crédité comme le premier Cubain à construire un ballon depuis zéro et produit personnellement de  l’hydrogène comme carburant).

En 1856, le célèbre pilote français Eugène Godard, qui était un célèbre pilote de ballon et constructeur, arrive sur l’île. Il avait construit son premier prototype en 1845, et l’année suivante il lança plusieurs modèles. En 1850, il construit son ballon le plus célèbre, la Ville de Paris . Il l’a piloté à de nombreuses reprises, dont un long voyage de Paris à Gits ( Belgique ) le 6 octobre 1850.

En 1856, Eugène Godard se rend à Cuba, où il effectue des vols d’exposition. Il rencontre l’enthousiaste Matías Pérez, avec qui ils se lient d’amitié et s’envolent ensemble de La Havane le 21 mai 1856.

Matías Pérez a acheté le ballon à Godard pour 1 200 pesos.

Matías Pérez a demandé l’autorisation écrite de voler du général espagnol José Gutiérrez de la Concha, capitaine général de Cuba à l’époque.

Le premier vol eut lieu le 12 juin 1856, dans d’excellentes conditions  atmosphériques. Pérez a volé de la Plaza de Toros (aujourd’hui Parque de la Fraternidad, à 200 mètres au sud du Capitole, au centre de la Vieille Havane ) à Fort Chorrera (5 300 m à l’ouest) ou jusqu’à deux kilomètres de Cerro (peut-être le quartier de la colline ).

Le deuxième vol eut lieu le 29 juin 1856. Les journaux locaux rapportèrent que le vent était trop fort l’après-midi où le vol était prévu, obligeant Matías Pérez à retarder son ascension. Il a finalement décidé de monter au coucher du soleil, vers 19h00, et n’a jamais été revu.

Le ballon s’est élevé rapidement dans l’air chaud, peut-être à plus de 2 000 mètres, et a dérivé vers le nord au-dessus du détroit de Floride.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.