Marcel Duchamp, peintre, plasticien et homme de lettres.

Marcel Duchamp, né à Blainville-Crevon (France), le 28 juillet 1887, et mort à Neuilly-sur-Seine (France), le 2 octobre 1968, est un peintre, plasticien, homme de lettres français, naturalisé américain en 1955.

Depuis les années 1960, il est considéré par de nombreux historiens de l’art et de critiques comme un artiste majeur du XXe siècle. Déjà, André Breton le qualifiait d’« homme le plus intelligent du siècle ». Notamment grâce à son invention des ready-mades, son travail et son attitude artistique continuent d’exercer une influence majeure sur les différents courants de l’art contemporain.

Rare artiste n’appartenant à aucun courant artistique précis, Marcel Duchamp a un style unique. Cassant les codes artistiques et esthétiques alors en vigueur, il est vu comme le précurseur et l’annonciateur de certains aspects les plus radicaux de l’évolution de l’art depuis 1945. Les protagonistes de l’art minimal, de l’art conceptuel et de l’art corporel (body art), dans leur inspiration, leur démarche artistique et idéologique, témoignent de l’influence déterminante de l’œuvre de Duchamp. Il aurait également été, d’après les nombreux essais qui lui sont consacrés, l’inspirateur d’autres courants artistiques dont le pop art, le néodadaïsme, l’art optique et le cinétisme.


Marcel Duchamp, carte maximum, Rouen, 17/10/1998.

Peintre et plasticien français autodidacte, Marcel Duchamp est un artiste mondialement connu. Il est considéré par beaucoup comme étant l’un des artistes les plus importants du XXe siècle et comme l’un des précurseurs de l’art contemporain. Issu d’une famille de sept enfants, Marcel Duchamp est né le 28 juillet 1887 à Blainville-Crevon. Son grand-père, artiste, enseigne la peinture à Marcel et à ses frères (dont Jacques Villon, qui embrasse lui aussi la carrière de peintre, à l’instar de Marcel) et sœurs. La première œuvre de Marcel Duchamp date de 1900. Après un parcours brillant récompensé par la médaille d’excellence des “Amis des Arts”, il échoue surprenamment à l’examen d’entrée des Beaux-arts de Paris. Il est ensuite appelé pour effectuer son service militaire en octobre 1905.

Marcel Duchamp commence à travailler chez un imprimeur, dans l’unique but de réduire la durée de son service militaire. Un an plus tard, il est libre, et décide de s’installer à Paris. Il expose à partir de 1906 des dessins humoristiques et des peintures d’inspiration impressionniste. Vers 1909, il commence à fréquenter des peintres cubistes, comme Fernand Léger, mais aussi d’autres grands noms, comme Guillaume Apollinaire. Marcel Duchamp réalise en 1911 Moulin à café, sa première représentation d’objets. Il s’essaie à divers

courant d’art, et voyage en Europe. Le début de la gloire vient en 1913, grâce à une exposition américaine. Sa toile Le nu dans l’escalier, présentée à l’Armory Show de New York, le fait véritablement connaître. Dès lors, il partage son temps entre la France et les États-Unis. Duchamp produit alors ses œuvres les plus connues, dont Porte-bouteille, et Grand verre.

Fontaine est très certainement l’œuvre phare de Marcel Duchamp. Datant de 1917, Fontaine n’est autre qu’un urinoir renversé sur lequel il a apposé sa signature. Duchamp donne alors naissance au mouvement “ready-made”, mettant en exergue l’esthétisme des objets du quotidien. Durant les années 1920, Marcel Duchamp s’essaie à de nombreuses expériences cinématographiques. Il participe au film Entr’acte avec Man Ray en 1924, et réalise le court-métrage Anemic Cinéma en 1926. Les années 1930 sont marquées par le surréalisme. Marcel Duchamp contribue au mouvement aux côtés d’André Breton, son ami, pour la revue “Le surréalisme au service de

la révolution”. C’est durant les années 1950 que l’œuvre de Marcel Duchamp devient reconnue dans le monde entier. Notamment grâce à l’émergence de jeunes artistes américains qui le considèrent comme un précurseur, mais aussi parce que ses “ready-made” sont réédités en 1954. Il est d’ailleurs

naturalisé américain en 1955. Sa dernière grande réalisation Étant donnés, pour le musée d’art de Philadelphie, lui demande près de vingt ans de travail. L’œuvre est diffusée à titre posthume en 1969, un an après le décès de Marcel Duchamp à l’âge de 81 ans, le 2 octobre 1968 à Neuilly-sur-Seine.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.