Malterie-musée de la bière à Stenay (Meuse).

Le musée de la Bière labellisé « Musée de France » et inscrit au titre des Monuments historiques est situé au sein de la ville de Stenay (Département de la Meuse – Région Grand Est). Musée mono-thématique géré par le Département de la Meuse, il retrace l’histoire des techniques, des traditions et des arts brassicoles, des origines mésopotamiennes à nos jours.

Inscrit monument historique par un arrêté du 24 février 1986, l’édifice, qui accueille aujourd’hui le Musée est l’un des plus anciens de la ville de Stenay. Son histoire remonte au XVIIe siècle, moment où la ville est transformée en une citadelle militaire. À cette époque, probablement entre 1609 et 1615, les remparts du château comtal des comtes de Bar datant du XIIe siècle sont remplacés par des fortifications modernes « type Vauban ». L’édifice est construit au sein de la nouvelle forteresse afin de protéger les denrées alimentaires des attaques et est désigné dans les archives sous le nom de « magasin-aux-vivres ».

Après la Révolution Française, le bâtiment est racheté pour devenir en 1879 une malterie fournissant les brasseries de la Meuse, des Ardennes et de la Meurthe-et-Moselle. La malterie fonctionne jusqu’au début de la Première Guerre mondiale.

Malterie de Stenay, carte maximum, 25/02/1995.

À partir de 1914, date à laquelle les Allemands occupent la malterie et dissipent son contenu, le monument connait une longue période d’abandon entrecoupée d’usages disparates : d’abord champignonnière, puis fabrique d’aggloméré, le bâtiment devient en 1939 un dépôt de charbon. Pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), la malterie sert de caserne aux militaires français, de magasin-aux-vivres aux Allemands et de prison allemande aux Américains.

s3.Le Musée européen de la bière ouvre ses portes le 26 avril 1986 grâce à l’association culturelle stenaysienne appelée « Groupement archéologique ». Fondée en 1972, l’association a pour mission première d’étudier les vestiges archéologiques du territoire du nord meusien. Dès 1975, ses activités se tournent principalement vers l’étude du patrimoine brassicole et les bénévoles collectent en dix ans plus de 48 000 pièces et lots d’objets relatifs aux activités et à la mémoire ouvrière brassicole Ce n’est qu’en 1984 que la ville de Stenay se rend acquéreur de l’ancienne malterie pour y installer le futur musée. Dès 1987, une convention est signée entre le Département de la Meuse et l’association du Groupement archéologique afin que le Musée de la bière intègre le réseau des musées de la Meuse, dite Conservation départementale. Le rôle du département s’affirme quand en 2004 les élus délèguent à la Conservation Départementale des études de rénovation du musée alors en proie à des difficultés financières. La départementalisation du musée qui intervient officiellement en 2008 permet à la structure de se professionnaliser et à la muséographie d’être entièrement rénovée.

Malterie de Stenay, épreuve de luxe.

Construit en 2003, dans le cadre d’un projet de mise en valeur des abords du bâtiment mené par la municipalité de Stenay, le « jardin de la bière » est pensé autour des plantes nécessaires à la fabrication de cette boisson. Il se place ainsi dans la continuité des collections du musée.

Élaborées par différentes collectes des membres du Groupement Archéologique de Stenay et, enrichies par les acquisitions du Département de la Meuse, les collections du musée de la bière rassemblent aujourd’hui plus de 55 000 objets et lots traitant l’ensemble des thématiques brassicoles. Peu anciennes, les pièces présentent une gamme de matériaux restreinte autour des métaux, du bois, de la pierre, du papier, du verre et plus rarement du cuir ou du tissu. En termes de conservation, les collections du musée ne présentent à première vue, aucun gros problème. Cependant, beaucoup d’instruments et de machines ont été récupérés après leur abandon. Ces circonstances ont parfois fragilisé les matériaux et, ajoutés à leur volume, ces facteurs peuvent rendre difficile leur conservation. Certaines pièces de l’ancien Musée de Pays de Stenay racontant l’histoire de la ville et sa campagne ont été rattachées à cet ensemble départementalisé depuis 2008.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.