L’odéon d’Hérode Atticus à Athènes (Grèce).

L’odéon d’Hérode Atticus, ou théâtre d’Hérode Atticus, a été construit au pied de l’Acropole d’Athènes en 161, par Hérode Atticus, en mémoire de sa femme Régilla, morte en 160.

L’odéon d’Hérode Atticus mesurait 87 m de diamètre extérieur, il pouvait accueillir 5 000 spectateurs sur deux niveaux de 20 et 16 gradins, ce qui en fait un des plus imposants édifices de ce type en Grèce.

La scène de marbre blanc et cipolin mesure 35 mètres de large. Philostrate exprima son admiration pour son plafond en bois de cèdre.

Il est observé et dessiné par Julien-David Le Roy lors de son voyage en Grèce entre avril 1754 et avril 1755. La représentation fait partie de son ouvrage le plus connu, Les Ruines des plus beaux monuments de la Grèce publié en 1758 à son retour en France. À ce moment, le théâtre de Dionysos n’étant pas encore découvert, Le Roy baptise le monument le Théâtre d’Athènes.

Odéon d’Hérode Atticus, carte maximum, Paris, 11/11/2004.

L’odéon d’Hérode Atticus a été restauré. Les rangées concentriques de gradins, ou cavea, ont notamment été remises en état dans les années 1950. On y présente de différents spectacles : tragédies, opéras et spectacles de danse. L’odéon a notamment accueilli l’élection de Miss Univers 1973. Le « Festival d’Athènes » s’y déroule chaque année de mai à septembre. Ce festival lui a permis de se forger une réputation au niveau international.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.