Llewellyn Xavier, artiste.

Llewellyn Xavier (né le 12 octobre 1945) est un artiste saint-lucien.


Xavier a quitté Sainte-Lucie pour la Barbade en 1962, travaillant comme apprenti agricole pendant un certain temps. Un ami lui offre une boîte d’ aquarelles, et il est très vite attiré par l’art. Sa première exposition fut un grand succès, et bientôt sa réputation fut établie. En 1968, Xavier s’installe en Angleterre, où il devient un pionnier dans le domaine du mail art. Il s’inscrit à l’école du Museum of Fine Arts de Boston, en 1979, et est pendant un temps moine cistercien à Montréal. Après un certain temps, il quitta le monastère , se maria et retourna à Sainte-Lucie en 1987.

L’œuvre la plus importante de Xavier à ce jour est probablement un grand cycle de collages créé vers 1993. Intitulé Global Council for Restoration of the Earth’s Environment , il a été présenté pour la première fois à la galerie Patrick Cramer à Genève en mai de la même année. Les collages incorporent toutes sortes de matériaux recyclés, y compris des gravures naturalistes des XVIIIe et XIXe siècles et des timbres-poste de nombreux pays. Ils  comprennent également les signatures de divers leaders mondiaux de l’environnementalisme et d’un certain nombre de défenseurs de l’environnement.

Xavier est également bien connu pour ses peintures à l’huile , caractérisées par des perles de peinture multicolores appliquées à la surface de la toile à l’aide d’une série d’outils spéciaux, une technique développée au cours des dernières décennies. Les palettes brillantes des peintures s’inspirent de l’ environnement caribéen dans lequel Xavier vit et travaille. Au cours de sa longue carrière, Xavier a également réalisé des dessins, des aquarelles et des œuvres en techniques mixtes.

Xavier a reçu l’OBE en 2004 en reconnaissance de ses contributions à l’art du Commonwealth . Il est le fondateur du parc de sculptures de Sainte-Lucie, destiné à apporter l’art public au paysage de l’île.

Le travail de Xavier fait partie de la collection du Metropolitan Museum of Art , du American Museum of Natural History , de la Smithsonian  Institution , du Museum of Modern Art et du Victoria and Albert Museum, entre autres.

En 2016, il a été honoré d’une exposition personnelle chez Phillips à New York. À l’occasion de l’exposition, Edward Dolman, le PDG de Phillips, a qualifié Xavier de « l’un des plus grands artistes jamais sortis des Caraïbes… une voix dynamique dans le dialogue entre la mondialisation et le localisme ».

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.