Leonid Kravtchouk, homme d’état.

Leonid Makarovytch Kravtchouk (en ukrainien : Леонід Макарович Кравчук) est un homme d’État ukrainien né le 10 janvier 1934 à Żytyń Wielki (anciennement en Pologne, de nos jours en Ukraine) et mort le 10 mai 2022 à Munich (Allemagne), président de l’Ukraine de 1991 à 1994.

Après un doctorat d’économie, il entre au Parti communiste d’Ukraine, dont il gravit les échelons. Il devient membre du comité suprême du Parti communiste de l’Union soviétique et numéro deux du Parti communiste d’Ukraine, chargé de l’idéologie.

Il est le dernier dirigeant de la république socialiste soviétique d’Ukraine, de 1990 à 1991. Face à l’effondrement de l’Union soviétique à la fin des années 1980, cet apparatchik du régime soviétique se rallie à la cause nationaliste ukrainienne par pragmatisme. Ses origines ukrainiennes et sa connaissance des rouages du régime en place en font apparemment l’homme idéal pour mener la périlleuse transition de l’Ukraine vers l’indépendance et la démocratie. Aussi après l’indépendance de l’Ukraine en 1991, il en devient le premier président, remportant une élection présidentielle face au centriste Viatcheslav Tchornovil.

Leonid Kravtchouk doit faire face à d’énormes défis durant son mandat de président : définir une constitution, maintenir l’indépendance de l’Ukraine face à une Russie qui tente de prendre l’ascendant sur les États issus de l’éclatement de l’Union soviétique, reconstruire l’ensemble de l’appareil administratif, gérer une transition économique particulièrement douloureuse du fait de l’imbrication des économies ukrainienne et russe. En pratique, Kravtchouk, qui dispose de pouvoirs importants dans le cadre d’un régime quasi-présidentiel, opte pour le statu quo en maintenant à leur place les anciens dirigeants communistes dans tous les postes clés : au sein du parti au pouvoir, à la tête des régions et dans les ministères concernés par la politique industrielle. Homme de consensus dans un contexte qui aurait nécessité une poigne de fer, il ne parvient pas à imposer les réformes nécessaires et à faire voter une Constitution. Il œuvre néanmoins pour un rapprochement avec l’Union européenne. Il est battu par Leonid Koutchma à l’élection présidentielle de 1994.

Leonid Kravtchouk meurt à Munich en Allemagne le 10 mai 2022 à l’âge de 88 ans en pleine invasion de l’Ukraine par la Russie. Sa mort est annoncée par Vitali Klitschko, le maire de la capitale. Ses funérailles nationales ont lieu le 17 mai suivant à la Maison de l’Ukraine, à Kiev. Le président en exercice Volodymyr Zelensky, son épouse Olena, les anciens présidents Leonid Koutchma, Viktor Iouchtchenko, et Petro Porochenko, et un certain nombre de responsables politiques assistent à la cérémonie funéraire. L’ancien président Leonid Kravtchouk est enterré au cimetière Baïkov, situé dans le sud de la capitale ukrainienne.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.