Le tram-train de Bondy à Aulnay-sous-bois (Seine-Saint-Denis).

La ligne 4 du tramway d’Île-de-France (T4) est une ligne du tramway d’Île-de-France exploitée par la SNCF reliant Aulnay-sous-Bois d’une part, et Montfermeil d’autre part, à Bondy, dans le département de la Seine-Saint-Denis. Elle est longue de 12,6 kilomètres et se sépare en deux branches.

Elle est mise en service le 20 novembre 2006 à l’issue de la transformation et de la mise intégrale à double voie de la ligne de Bondy à Aulnay-sous-Bois, dite ligne des Coquetiers, ouverte en 1875, qu’elle emprunte sur la totalité de son parcours initial. Elle devient ainsi la première ligne française utilisant un matériel tram-train, bien que son exploitation soit entièrement assurée en mode tramway (conduite à vue, circulation à droite, signalisation tramway).

Un embranchement depuis la station Gargan, long de 4,7 km, est mis en service le 14 décembre 2019. Il permet de desservir les villes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil. Contrairement à la ligne historique, les rames y circulent en 750V, hors du réseau ferré national.

Tram-trein, carte maximum, Les pavillons-sous-bois, 18/11/2006.

La ligne 4 du tramway francilien est l’ancienne ligne de Bondy à Aulnay-sous-Bois dite ligne de chemin de fer des Coquetiers, qui relie les réseaux ferrés Nord et Est entre Aulnay-sous-Bois et Bondy depuis 1875.

La « ligne des Coquetiers » était victime d’une importante désaffection du public due à la faiblesse de sa desserte et à ses médiocres performances, sources de nombreux problèmes de circulation, notamment en raison de ses nombreux passages à niveau situés de fait en environnement urbain (la ligne était à voie unique entre Gargan et Aulnay-sous-Bois). Cependant sur le trajet de Gargan à la gare de Paris-Est, circulaient des trains directs aux heures de pointe, sans changement à Bondy et les gares disposaient de guichets avec services aux voyageurs. La SNCF opéra en 1993 des améliorations afin de permettre de réduire les temps de fermeture des passages à niveau et permettre l’augmentation de la fréquence des rames en heure de pointe (un train toutes les quinze minutes entre Bondy et Gargan et toutes les trente minutes entre Gargan et Aulnay), sans parvenir pour autant à rendre attractive la ligne, pénalisée par ses fréquences insuffisantes, bien que le temps de parcours de Gargan à Paris soit de 35 minutes.

En conséquence, la ligne a été fermée en décembre 2003 afin de renaître après d’importants travaux de réhabilitation sous la forme d’une ligne de tramway urbain utilisant un matériel tram-train.

Tram-train, carte maximum, Bondy, 5/03/2007.

La découverte en France du matériel tram-train donne l’idée de réadapter la ligne des Coquetiers à un matériel léger en exploitation tramway. Cette réadaptation permet en effet de mettre fin à l’épineux problème des passages à niveau grâce à leur transformation en simples carrefours routiers, d’atténuer l’effet de coupure dans le paysage urbain, et de fortement renforcer la desserte tout en permettant d’envisager des extensions sur la voirie urbaine.

Cette technologie est finalement retenue et en 2001, la SNCF lance un appel d’offres européen pour le matériel roulant. En 2003, l’avant-projet est approuvé par le STIF, la SNCF et RFF.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.