Le ski artistique et acrobatique.

Le ski acrobatique est une forme de ski qui comprend six disciplines dont les quatre premières sont présentes aux Jeux olympiques d’hiver : le saut, les bosses, le skicross, le half pipe, les bosses en parallèle et le ballet. Le ski acrobatique a intégré la Fédération internationale de ski en 1979. Le ski acrobatique est un sport extrême.

Dans les années 1920, l’allemand Fritz Rauel invente des figures à ski à l’image de celles du patinage artistique (les premiers pas du ballet ou acroski). Il publie en 1929 un recueil des nouvelles possibilités du ski, où ces techniques sont décrites et illustrées.

Mais ce n’est qu’à partir des années 1960 que cette forme de ski prend un véritable élan : d’une part sur le continent nord-américain où des spectacles (exhibition) sont organisés avec épreuves de sauts et de bosses et d’autre part sur le continent européen où des skieurs codifient et mettent en place de véritables compétitions.

La coupe du monde est créée en 1976, disputée entre passionnés de ce sport, puis trois ans plus tard en 1979, la FIS intègre ces compétitions dans son programme. En 1985, la FIS décide de créer les championnats du monde où la première édition a lieu à Tignes en 1986.

Après avoir été sport de démonstration aux Jeux olympiques d’hiver de 1988 à Calgary, quatre de ses disciplines sont finalement admises au programme olympique à partir de 1992 : l’épreuve des bosses en 1992, le saut acrobatique en 1994, le skicross en 2010 et le half-pipe en 2018.

  • Jeux olympiques (depuis 1988).
  • Championnats du monde (officiellement depuis 1986).
  • Coupe du monde (officiellement depuis 1980).

Chaque compétition est disputée individuellement.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *