Le Rotary international.

Le Rotary International est une association qui rassemble 35 221 clubs au 30 septembre 2015, présents dans près de 200 pays et régions géographiques. L’ensemble de ces clubs Rotary compte au total 1 228 250 membres au 30 septembre 2015 appelés Rotariens

Le Rotary a été historiquement le premier « club service » créé au monde. L’association, dont le siège se trouve en 2015 à Evanston dans l’Illinois, se présente comme une organisation apolitique et ouverte qui encourage une haute éthique civique et professionnelle et œuvre pour faire progresser l’entente et la paix dans le monde. Sa devise officielle est « Servir d’abord » (Service above Self), et il existe une devise secondaire qui est « Qui sert le mieux profite le plus » (One profits most who serves best).

Le Rotary International est financé par la cotisation annuelle de ses membres et par des dons à la Fondation Rotary.

L’emblème du Rotary est une roue d’engrenage de 24 dents, symbole de la transmission de l’énergie. Ces 24 dents symbolisent aussi le fait que l’esprit de service s’exerce à toute heure de la journée.

Les représentations locales du Rotary sont désignées du nom de Rotary Club ou Club Rotary.

Le Rotary a vu le jour à Chicago, Illinois, aux États-Unis le 23 février 1905. C’est à cette date que son fondateur, Paul P. Harris, avocat, tint la première réunion, en compagnie de trois amis, Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustavus H. Loehr, ingénieur des mines et Hiram E. Shorey, tailleur. Ils étaient d’origine allemande, suédoise, irlandaise, américaine et appartenaient aux confessions protestante, catholique et juive.

À l’origine, l’idée de Paul Harris était de promouvoir la solidarité entre hommes d’affaires, mais, très vite, la notion d’une action humanitaire vint se greffer sur cet objectif. Les réunions étaient tenues à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres, d’où le nom de Rotary. Les premiers mois furent difficiles, de nombreuses discussions très vives sur l’évolution souhaitable opposant les membres du premier club. Ce n’est que fin 1906 que put être envisagé sereinement le développement du Rotary.

Créée dès 1917 comme fonds de dotation, la Fondation Rotary a pris son nom actuel en 1928. En 1983, elle est érigée en association à but non lucratif (non-for-profit corporation) selon les lois de l’État de l’Illinois aux États-Unis. La Fondation est gérée par son propre conseil d’administration exclusivement à des fins charitables et éducatives, conformément à ses textes fondateurs.

La Fondation Rotary, juridiquement et financièrement distincte du Rotary International, a pour objectif affiché de soutenir financièrement les buts et missions du Rotary et de l’aider à promouvoir l’entente entre les peuples au travers de programmes éducatifs et humanitaires aux niveaux local, national et international.

Elle agit soit par elle-même (bourses d’études, échanges de groupes de jeunes professionnels, …), soit en subventionnant diverses actions montées par les Rotary clubs, seuls ou en coopération (creusement de puits, actions d’alphabétisation, …). Sous le nom de « programme PolioPlus », elle participe enfin à l’effort mondial d’éradication de la poliomyélite qu’elle s’est engagée à accompagner jusqu’à son complet achèvement.

La Fondation Rotary offre chaque année quelque 1 000 bourses d’études d’un an (voire de deux ans) à des étudiants qui partent à l’étranger et qui ont pour mission de se comporter comme des « ambassadeurs du Rotary ». Ces bourses ne sont pas autorisées aux Rotariens, à leurs enfants et alliés : elles bénéficient à des jeunes parrainés par des Rotary-clubs. Outre l’aspect financier, les Rotariens accueillent ces boursiers et leur servent de conseillers.

Ce programme de bourses a été lancé en 1947, en hommage au fondateur du Rotary, Paul Harris, qui venait de décéder. Depuis la création du programme, plus de 36 000 étudiants en ont bénéficié. Pour l’année 2009-2010, ce sont près de 700 bourses pour un montant de 16,2 millions de dollars qui ont été allouées à des étudiants originaires de 70 pays différents.

Quatre-vingts étudiants sont sélectionnés chaque année depuis 2002 à travers le monde pour étudier pendant deux ans les relations internationales, la paix et la résolution des conflits dans l’une des six universités partenaires situées aux États-Unis, au Japon, en Argentine, en Angleterre, en Australie et en Suède, délivrant un diplôme de niveau master, ou pour préparer en un trimestre un certificat en paix et résolution des conflits en Thaïlande. Les candidats à ces bourses doivent démontrer un engagement envers la paix au travers d’activités professionnelles ou bénévoles. Une fois diplômés, ces boursiers sont appelés à travailler dans des organisations internationales ou auprès de gouvernements en vue de jouer un rôle en faveur de la paix.

Le nombre de rotariens dans le monde est de 1 124 835 au 30 septembre 2014 répartis comme suit : États-Unis et Canada : 395 000, Asie : 330 000, Europe : 325 000, Amérique latine : 97 000, Océanie-Pacifique 43 000, Afrique : 33 000. La France compte 33 488 Rotariens, la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg 10 547 et la Suisse 12 1791.

Le nombre de Rotary Clubs dans le monde est de 34 738 au 30 septembre 2014, dont 1 057 en France, 263 en Belgique et Grand-Duché de Luxembourg et 209 en Suisse.

Les conditions générales pour être membre actif sont d’occuper (ou avoir occupé) un poste à responsabilités dans le monde des affaires ou une profession libérale, de pouvoir respecter les règles d’assiduité et de participer aux actions du club. En 2007, le Rotary propose aux clubs d’accepter l’admission de décideurs locaux sortant de ces critères professionnels (monde des affaires et professions libérales) mais qui ont fait preuve au travers de leurs qualités dans le cadre de leurs activités personnelles dans leur collectivité.

Il existe également des conditions particulières au niveau de chaque club, puisque les membres sont censés vivre ou travailler dans la ville du club ou sa région et que chaque club devrait limiter le nombre de membres représentant un domaine d’affaires ou une profession à 10 % du nombre de ses membres.

La qualité de membre actif s’obtient par cooptation, c’est-à-dire par invitation par le biais d’un rotarien.

De 1905 jusqu’aux années 1980, les femmes ne pouvaient pas devenir membres des Rotary clubs.

La qualité de membre d’honneur est donnée par un Club Rotary à des personnes qui se sont distinguées dans la réalisation des principes rotariens ou qui ont fait preuve d’un soutien constant à la cause du Rotary. En principe, la qualité de membre d’honneur est conférée seulement dans des cas exceptionnels, mais on constate que le Rotary propose traditionnellement la qualité de membre d’honneur aux chefs d’États ou à des personnalités marquantes ou, de manière générale, à des responsables politiques y compris au niveau local.

Les membres d’honneur sont exempts du paiement du droit d’admission et des cotisations. Ils n’ont pas de droit de vote et ne sont pas éligibles à un

quelconque poste dans leur club. La qualité de membre d’honneur est limitée dans le temps et se termine automatiquement à l’issue de la durée fixée, couramment un an. Cette durée peut être prorogée, ou la qualité de membre d’honneur être révoquée à tout moment.

Source : Wikipédia.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.