Le poisson-cocher.

Heniochus acuminatus, communément nommé poisson-cocher commun, est une espèce de poissons osseux de petite taille appartenant à la famille des Chaetodontidae et natif du bassin Indo-Pacifique.


Le poisson-cocher commun est un poisson de petite taille qui peut atteindre une longueur maximale de 25 cm. Toutefois, la taille moyenne généralement observée dans la nature oscille plus autour des 15 cm.

Son corps est compressé latéralement, les premiers rayons de sa nageoire dorsale s’étirent en un long filament blanc. Le corps est blanc avec deux bandes verticales noires. Au-delà de la deuxième bande noire, la nageoire dorsale et caudale sont jaunes ainsi que les nageoires pectorales. La tête est blanche, les yeux sont noirs et reliés entre eux par une bande noire. Le museau, taché de noir, s’étire vers l’avant avec une petite bouche protractile terminale. Le juvénile ne possède pas la zone blanche en arrière de la deuxième bande noire.

Poisson-cocher, carte maximum, Paris, 2012.

Le poisson-cocher commun peut facilement être confondu avec son congénère le poisson-cocher grégaire (Heniochus diphreutes). Les différences majeures et visibles sont : un museau plus long pour le poisson-cocher commun et les taches sur son museau sont plus sombres, la nageoire anale du poisson-cocher commun est plus étendue et a une terminaison arrondie contrairement au poisson-cocher grégaire qui possède une terminaison plus réduite et plus angulaire.

Le poisson-cocher commun est présent dans les eaux tropicales et subtropicales du bassin Indo-Pacifique soit des côtes orientales de l’Afrique, mer Rouge incluse, à la Polynésie et du sud du Japon au sud de la Grande barrière de corail.

Le poisson-cocher commun apprécie les eaux relativement profondes des lagons, des passes et des pentes récifales externes abrités de 15 à 75 mètres de profondeur.

Le poisson-cocher commun adulte vit en couple et se nourrit de zooplancton qu’il capture en pleine eau et occasionnellement d’invertébrés benthiques. Les juvéniles sont solitaires et peuvent se nourrir en déparasitant les autres poissons.

L’espèce ne fait face à aucune menace importante en dehors d’une pêche intense pour l’aquariophilie dans certaines zones géographiques, le poisson-cocher commun est toutefois classé en « préoccupation mineure » (LC) par l’UICN.

Poisson-cocher, prêt-à-poster.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.