Le Parc géologique national de Zhangye Danxia (Chine).

Le parc géologique national de Zhangye Danxia (张掖丹霞国家地质公园 en chinois), également connu sous le nom de géoparc de Zhangye Danxia, est un parc géologique, à cheval entre les Xian de Linze et le xian autonome yugur de Sunan, dans la ville-préfecture de Zhangye, dans la province de Gansu, en Chine. D’une superficie de 510 km2, il a d’abord été un parc provincial avant d’être fait parc géologique national en 2011. Reconnu pour ses formations rocheuses colorées, il a été désigné par des médias chinois comme présentant l’un des plus beaux paysages de Chine.


Le parc est situé au pied des parois nord des monts Qilian, dans les xian autonome yugur de Linze et de Sunan. Les principales zones du relief Danxia se retrouvent ainsi à Kangle et Baiyin.

Le cœur du parc, Linze Danxia, est la partie la plus développée et visitée et se situe à 30 km à l’ouest du centre de Zhangye. Le 3 août 2014, un deuxième endroit d’importance, Binggou (冰沟), est inauguré sur la rive nord de la rivière Liyuan (梨园河). Binggou s’étend sur 300 km2, pour une altitude variant entre 1 500 et 2 500 mètres.

Une troisième aire, Sunan Danxia, est située sur le bourg de Ganjun (zh) (甘浚镇), au sud de Linze.

Zhangye Danxia est réputé pour les couleurs inhabituelles des rochers. Ces dernières résultent d’environ 24 millions d’années de dépôt de grès rouge et d’autres minéraux du conglomérat du Crétacé (-80 millions d’années), donnant un résultat semblable à un mille-feuille. Vers -65 millions  d’années, de nombreuses failles ont fait leur apparition. Vers -23 millions d’années, des mouvement

géologiques, liés à la plaque tectonique responsable de l’Himalaya, ont perturbé les terres autour du relief de Danxia dans la province chinoise du Guangdong. Le vent, la pluie et le temps ont sculpté les montagnes selon différentes formes particulières, notamment en chevrons, un processus d’érosion étalé sur 6 millions d’années.

La topologie est analogue à la Serranía de Hornocal située dans le canyon Quebrada de Humahuaca, au nord de l’Argentine. Cette formation sédimentaire Yacoraite culminant à 4 761 mètres remonte aussi à la fin du Crétacé (vers -75 millions d’années).

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.