Le palais d’Amalienborg à Copenhague (Danemark).

Le palais d’Amalienborg est la résidence d’hiver des souverains danois. Cet ensemble architectural est divisé en 4 palais formant une place octogonale. Au centre de la place se trouve une statue réalisée par le sculpteur Sally du roi Frederik V, le fondateur d’Amalienborg, ainsi que du quartier entourant le palais, Fredriksstaden.

Les 4 palais qui composent Amalienborg sont dus à la volonté du roi Frederik V qui souhaitait commémorer le tricentenaire de l’accession au trône de Danemark de la dynastie des Oldenbourg en la personne du roi Christian Ier. Les terrains de construction avaient été donnés à 4 riches nobles avec l’obligation pour eux de bâtir 4 palais identiques dessinés par l’architecte de la Cour Nicolai Eigtved.

Amalienborg devint résidence royale après l’incendie du château de Christianborg qui eut lieu dans la nuit du 26 au 27 février 1794.

Le palais Christian VII ou palais Moltke a été construit dans les années 1750-1754 pour le Grand Maréchal de la Cour A.G. Moltke. Le roi Christian VII acheta le palais après l’incendie de Christiansborg.

Palais d’Amalienborg, carte maximum, Danemark, 1937.

Après la mort de Christian VII en 1808 le roi Frederik VI utilise le palais pour le personnel de la Cour. Le Ministère des Affaires étrangères l’utilisa également dans les années 1852-1885. Après 1885 le palais ne sera plus utilisé que pour loger des invités de marque ou pour des occasions officielles.

Le palais a néanmoins servi de résidence au roi Frederik IX et à la reine Ingrid ainsi qu’aux S.M. la Reine lors de la restauration de leurs palais respectifs. De 1971 à 1975 un jardin d’enfants a également été installé pour les Princes Frederik et Joachim.

La Direction des Bâtiments civils et des Palais nationaux a rénové la façade en 1982 et l’intérieur entre 1993 et 1996.

Le Palais Christian VII est ouvert au public à certaines périodes.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Kongehuset, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.