“Le monde de Narnia”, le film.

Le Monde de Narnia : Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique ou Les Chroniques de Narnia : L’Armoire magique au Québec (The Chronicles of Narnia: The Lion, the Witch and the Wardrobe) est un film américain réalisé par Andrew Adamson, sorti en 2005. Il est tiré du roman de C. S. Lewis, Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique publié en 1950, premier tome de la série littéraire Le Monde de Narnia dans l’ordre d’écriture. Il s’agit du premier film de la série cinématographique Le Monde de Narnia.


Quatre enfants, Peter, Susan, Edmund et Lucy Pevensie sont envoyés dans le manoir du professeur Digory Kirke à la campagne pour fuir Londres et les bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale. En jouant à cache-cache, Lucy découvre une armoire qui l’emmène, même si elle ne le sait pas encore, dans un autre monde : Narnia. Elle y fait la connaissance d’une étrange créature mi-homme mi-chèvre, le faune Tumnus. Lucy raconte son aventure à ses frères et à sa sœur, mais aucun d’eux ne la croit. Un jour qu’ils sont poursuivis par leur tutrice, ils vont se cacher dans cette fameuse armoire et découvrent eux aussi ce monde différent.

Les quatre enfants décident de se rendre chez M. Tumnus, selon les désirs de Lucy, qui fière, veut montrer à ses frères et à sa sœur à quel point elle avait raison. Malheureusement, le faune a mystérieusement disparu, enlevé par la police de la Reine de Narnia, selon une loi qui interdirait de côtoyer des humains. C’est alors que les enfants rencontrent des castors, qui leur racontent alors la fameuse prophétie : « Deux fils d’Adam et deux filles d’Ève » devront se placer aux côtés du Lion Aslan, pour vaincre dans une grande bataille, la Sorcière blanche, usurpatrice qui se proclame reine et qui maintient un hiver glacial à Narnia et les habitants sous une dictature.

Malheureusement, entre-temps, Edmund, déjà venu auparavant en suivant Lucy, s’enfuit de la maison des Castors et se rend chez la Sorcière qu’il avait rencontrée ; cette dernière lui ayant promis ce qu’il désirait. La disparition du garçon pousse son frère et ses sœurs à accepter de combattre auprès d’Aslan, afin de le sauver.

Narnia, carnet, Nouvelle-Zélande.

Ils sont attaqués par les loups de la Sorcière mais finalement sauvés par le Père Noël qui leur remet à chacun un objet précieux dans la lutte contre la Sorcière blanche : Lucy reçoit une potion de guérison et un poignard, Susan, un carquois avec des flèches et un cor d’appel, et Peter, une épée et un bouclier. Les trois frères, accompagnés des castors, se rendent chez Aslan qui leur promet de ramener Edmund. Ce dernier les rejoint après avoir été libéré par quelques soldats envoyés par Aslan.

Peu de temps après, la Sorcière blanche se rend au campement d’Aslan et de son armée et réclame la possession d’Edmund car selon une ancienne loi de Narnia, la vie des traîtres lui appartient. Aslan, désirant s’entretenir avec elle en secret, lui demande d’épargner Edmund s’il se livre à la place du jeune garçon ; la sorcière accepte. La nuit tombée, Aslan quitte le campement pour respecter son pacte et se livrer à la Sorcière, mais il est suivi par Lucy et Susan. Ces dernières assistent en cachette à un rituel au cours duquel la Sorcière tue le Lion avec un poignard au dessus d’une table de pierre et promet à ses troupes une victoire lors de la bataille à venir. Susan et Lucy, en chagrin, passent la nuit au côté d’Aslan et envoient un message à leurs frères grâce à la magie des arbres. Le lendemain, alors qu’elles s’apprêtent à partir, la table de pierre se brise et Aslan est debout. Il leur explique que quand un innocent prend la place d’un traître pour se faire sacrifier, la mort fait demi-tour.

Dans les deux camps, tout le monde se prépare à la bataille finale ; l’armée de la Sorcière blanche est plus nombreuse. S’ensuit alors un affrontement épique entre les troupes de la Sorcière constituées notamment de minotaures, de loups et d’autres créatures maléfiques, et l’armée d’Aslan commandée par Peter composée de centaures, d’aigles, de guépards, de faunes, de gryphons et autres créatures mythiques. La Sorcière blanche participe en personne au combat et domine aisément ses adversaires. Peter et ses troupes décident de battre en retraite.

Pendant ce temps, Aslan, Susan et Lucy partent vers le château de glace de la Sorcière où Aslan redonnent vie à tous ceux qui ont été transformés en pierre. La bataille commence à tourner en faveur de la Sorcière ; celle-ci, voulant en finir, se dirige vers Peter. Edmund, voulant protéger son frère, brise la baguette de la Sorcière avec son épée. La Sorcière blesse aussitôt Edmund à l’estomac avec la pointe en cristal cassée de sa baguette. Peter, qui a assisté à la scène, affronte la Sorcière mais finit par être dominé. Alors que la Sorcière s’apprête à le tuer, Aslan arrive avec des renforts et dans un rugissement, bondit vers la Sorcière blanche et la tue. Les renforts éliminent le reste de l’armée de la Sorcière et la bataille est terminée. Peter, Lucy et Susan retrouvent Edmund, alors mourant, allongé dans l’herbe et se vidant de son sang. Il est sauvé in extremis par Lucy à l’aide de la potion guérisseuse du Père Noël. Aslan libère encore ceux qui ont été transformés en statues durant la bataille.

Dans le magnifique palais de Cair Paravel, les Pevensie sont finalement couronnés Rois et Reines de Narnia. Plus tard, les enfants deviennent adultes et gouvernent avec sagesse. Un jour, durant une partie de chasse, ils redécouvrent le lieu par lequel ils étaient entrés dans ce pays enchanté. Ils sortent de l’armoire magique et retrouvent leur apparence de départ, des enfants, au moment où le professeur Kirke entre dans la pièce et regarde l’armoire ouverte en souriant ; il ne s’est écoulé qu’un bref instant depuis qu’ils étaient entrés dans cette armoire.

Dans une scène post-générique, on aperçoit Lucy de nuit se dirigeant vers l’armoire, désirant retourner dans le monde magique. Mais elle interpellée par le Professeur Kirke qui l’attendait dans un coin de la pièce où se trouve l’armoire. Ce dernier lui affirme qu’elle ne pourra y retourner par ce moyen, affirmant qu’il a lui-même essayé de nombreuses fois (soulignant le fait qu’il connaît également le monde de Narnia). Lucy lui demande si elle et ses frères et sœurs y retourneront un jour, chose que le Professeur espère. Il ajoute néanmoins qu’ils y retourneront au moment où ils s’y attendront le moins, avant d’ajouter en sortant de la pièce avec la petite fille « qu’il vaut mieux ouvrir l’œil… ». La scène se termine sur un plan de l’armoire dont la porte s’entrouve, laissant apparaître un mince filet de lumière, et dont le rugissement d’un lion retentit dans la nuit.

Cette saga est composée pour l’instant de trois opus :

  • 2005 : Le Monde de Narnia : Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique
  • 2008 : Le Monde de Narnia : Le Prince Caspian
  • 2010 : Le Monde de Narnia : L’Odyssée du Passeur d’Aurore
  • en projet : Le Monde de Narnia : Le Fauteuil d’argent.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.