Le Kumquat (Fortunella).

Fortunella est un genre d’agrumes dont les espèces sont généralement appelées Kumquat. C’est un arbre fruitier de la famille des Rutaceae, originaire d’Extrême-Orient1. Ses fruits sont également dénommés kumquats.


Les kumquats ont été introduits en Europe en 1846 par Robert Fortune, collecteur pour la Royal Horticultural Society, puis peu de temps après en Amérique du Nord. Initialement placées dans le genre Citrus, ces espèces ont été transférées dans le genre Fortunella en 1915, toutefois tous les travaux plus récents (Burkill 1931, Mabberley 1998) préconisent leur retour au sein du genre Citrus.

Cet arbuste à feuillage persistant et à croissance lente peut mesurer 4 m de haut. Ses rameaux portent parfois de petites épines. Contrairement aux agrumes du genre Citrus, il est relativement rustique puisqu’il peut  supporter une température de −10 °C.

Ses feuilles sont vert foncé brillant, et les fleurs d’un blanc pur, semblable aux autres fleurs d’agrumes.

Le kumquat est un petit fruit rond ou ovale de 2 à 5 cm de long. Sa peau jaune-orange est comestible. Sa chair est acidulée.

Il peut être consommé frais, souvent avec la peau qui est tendre ce qui donne une saveur plus forte et légèrement amère.

Il est très cultivé en Asie mais également en Afrique, en Amérique, sur l’île grecque de Corfou et dans le sud de la France, particulièrement à Toulon. On le trouve également sur les marchés à La Réunion, où il se mange  généralement tel quel.

Les plus commercialisés sont les F. margarita et japonica. Leur chair est douce et acidulée. Il est souvent cuit entier en compote ou confit. Il est également utilisé en pâtisserie et en cuisine, incorporé dans de la farce ou des sauces aigres-douces. Il peut également avoir un intérêt décoratif. Il est particulièrement apprécié séché ou confit dans divers pays d’Asie, en guise de friandise, d’ingrédient dans des plats locaux ou de décoration.

Les kumquats sont rarement issus de semences car ils ne donnent pas de bons résultats sur leurs propres racines. Ils sont  généralement greffés sur Poncirus trifoliata.

Les kumquats s’hybrident facilement avec d’autres espèces du genre Citrus et Poncirus. Ces variétés hybrides sont regroupées dans un nothogenre (un genre hybride) nommé Citrofortunella (en) comprenant par exemple le Calamondin (kumquat × mandarine), le limequat (kumquat × citronnier), orangequat (kumquat × oranger).

La croissance du kumquat est relativement lente. En climat doux, la plante peut atteindre 4 m de haut en pleine terre.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.