Le kiwi austral.

Le terme kiwi ne désigne pas seulement ce fruit brun à la chair verte. Le kiwi, c’est aussi une espèce d’oiseau. Il mesure entre 35 et 65 cm pour un poids allant de 2 à 3 kg. Son plumage est brun mais ses plumes ressemblent davantage à des poils. Il possède un bec particulièrement long, avec les narines à l’extrémité et quelques vibrisses à la base. Celles-ci l’aide à s’orienter la nuit, pendant qu’il est à la recherche de sa nourriture. Il a deux minuscules ailes et n’a pas de queue. Ses courtes pattes sont recouvertes d’écailles et munies de puissantes griffes.

On ne retrouve le kiwi qu’en Nouvelle Zélande. Il habite généralement les bois et les forêts. Il vit dans des terriers qu’il a lui-même creusé, ou dans des troncs d’arbre.

Kiwi, carte maximum, Paris, 4/11/2000.

Le kiwi est un animal essentiellement nocturne. C’est donc la nuit qu’il sort pour chercher sa nourriture. Son alimentation est constituée de larves d’insectes, de vers, de petites écrevisses et plusieurs autres petits invertébrés. Il les repère sous le sol grâce à son odorat très développé. Il se nourrit également de fruits quand la nourriture se fait rare.

Les kiwis sont monogames et fidèles. En effet, mâles et femelles vivent en couple tout au long de leur vie. La période de reproduction se situe entre mars et juin. La femelle pond 1 ou 2 œufs, mais c’est le mâle qui les couve pendant 70 à 80 jours. Dès que le poussin sort de sa coquille, il est assez développé pour se nourrir tout seul. Mais il sera complètement indépendant après 2 à 7 semaines. Cependant, peu de poussins atteignent l’âge adulte, car ils sont des proies faciles pour de nombreux prédateurs, tels que les chiens, les chats ou les opossums.

Un kiwi peut vivre entre 30 et 35 ans.

Les kiwis communiquent entre eux à l’aide de divers cris, sifflements et grognements spécifiques à chaque couple. La nuit, on peut entendre les mâles émettre un sifflement perçant à l’endroit des femelles, auquel elles répondent par un cri grinçant. Ces cris permettent au couple de marquer leur territoire et de garder le contact quand les partenaires se séparent pour chercher de la nourriture.

Le kiwi fait partie de ces oiseaux incapables de voler, comme l’autruche. D’autre part, contrairement à la plupart des oiseaux qui ont la vue plus développée que l’odorat, le kiwi ne voit pas à plus de 2 mètres de distance et repère sa nourriture essentiellement grâce à son odorat.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : J’aitoutcompris, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.