Le jeu vidéo “Pac-man”.

Pac-Man (initialement intitulé Puck-man) est un jeu vidéo créé par Tōru Iwatani pour l’entreprise japonaise Namco, sorti au Japon le 22 mai 1980. Le jeu consiste à déplacer Pac-Man, un personnage qui, vu de profil, ressemble à un diagramme circulaire à l’intérieur d’un labyrinthe, afin de lui faire manger toutes les pac-gommes qui s’y trouvent en évitant d’être touché par des fantômes.

Lorsque Pac-Man est sorti, les jeux vidéo d’arcade les plus populaires étaient les jeux de tir, en particulier les Space Invaders et Asteroids. La minorité la plus visible étaient des jeux de sport qui étaient pour la plupart dérivés de Pong. Pac-Man leur a succédé en créant un nouveau genre. Pac-Man est souvent crédité en tant que point de repère dans l’histoire du jeu vidéo, et est parmi les plus célèbres jeux d’arcade de tous les temps. Il est également l’un des jeux vidéo avec les plus grosses recettes de tous les temps, ayant généré plus de 2,5 milliards de $ au cours des trimestres des années 1990.

Le personnage est apparu dans plus de 30 spin-offs sous licence officielle, ainsi que dans de nombreux clones et bootlegs non autorisés. Selon le Davie-Brown Index, Pac-Man a la notoriété de marque la plus élevée de tous les personnages de jeu vidéo auprès des consommateurs américains3, reconnu par 94 % d’entre eux. Pac-Man est l’une des plus longues franchises de jeux vidéo de l’âge d’or des jeux vidéo d’arcade. Il fait partie de la collection de la Smithsonian Institution à Washington, DC et du Museum of Modern Art de New York.


Pac-Man, personnage emblématique de l’histoire du jeu vidéo, est un personnage en forme de rond jaune doté d’une bouche. Il doit manger des pac-gommes et des bonus (sous forme de fruits, et d’une clé à 5 000 points) dans un labyrinthe hanté par quatre fantômes. Quatre pac-gommes spéciales (super pac-gommes) rendent les fantômes vulnérables pendant une courte période au cours de laquelle Pac-Man peut les manger. Les fantômes deviennent alors bleus et affichent une expression de peur signalée par des petits yeux et une bouche en ligne cassée et quand un fantôme se fait manger, ses yeux retournent dans la salle centrale du labyrinthe pour le faire redevenir normal. Le jeu original comprend 255 labyrinthes différents (le jeu était considéré comme allant à l’infini, mais le 256e niveau est injouable à cause d’un bug qui noie la moitié droite du niveau sous un gros amas de symboles (voir la sous-section Bug au 256e niveau), ce bug vient du fait que le nombre de niveaux était codé sur un seul octet). Le personnage peut emprunter des passages situés de chaque côté de l’écran, produisant un effet de wraparound, le faisant réapparaître de l’autre côté de celui-ci.

Pac-man, entier postal, Japon.

Le jeu est sorti dans les salles d’arcade le 22 mai 1980 au Japon sous le titre Puckman1. Le mot « Puck » désigne le palet du hockey sur glace en anglais, et « man » signifie « homme ». Donc le titre signifie « homme-palet (de hockey sur glace) ». Il connaît un succès immédiat.

Il est commercialisé en octobre 1980 aux États-Unis en changeant son nom, puis dans le reste du monde.

Selon les importateurs américains Midway, le nom « Puckman » amenait des risques de dégradation des décorations de la borne d’arcade par des plaisantins, qui auraient pu transformer le « P » en « F », et ainsi donner le nom « Fuckman » (« L’homme baiseur »). Cette obscénité aurait été mal vue dans les salles d’arcade, majoritairement fréquentées par des jeunes.

Le nom du jeu devient Pac-Man pour couper court à toute déviance, dérivé de l’onomatopée japonaise paku paku qui dénote l’action d’ouvrir et refermer la bouche et de manger avec gloutonnerie.

Sans en être une référence directe, il est à noter que Chase Game, l’un des tout premiers prototypes de jeu vidéo créé en 1966 par Ralph Baer, repose sur un principe relativement similaire : un joueur pourchasse l’autre, qui disparaît lors d’une collision.

Pac-Man est par la suite adapté sur un grand nombre d’ordinateurs et consoles (Atari 2600, NES, Game Boy, PlayStation, Xbox 360, iPhone, etc.). Il est probablement l’un des jeux les plus connus au monde. Pac-Man a été le héros de deux dessins animés : Pac-Man et Pac-Man et les Aventures de fantômes.

Le 21 mai 2010, le moteur de recherche Google modifie son logo en une version jouable (JavaScript et HTML5) de Pac-Man pour célébrer les trente ans du jeu, cette version de Pac-Man restera deux jours sur la page d’accueil Google. Il reste disponible par la suite sur une page web dédiée.

Le 1er avril 2015, Google, qui est habitué aux poissons d’avril, offre sur Google Maps la possibilité de jouer à Pac-Man sur la carte d’une ville de son choix, pourvu qu’il y ait assez de route. Un simple clic sur une icône permet de transformer la carte à l’image du jeu original, tout en conservant le tracé des routes affichées à l’écran.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.