Le jacquemard de Lambesc (Bouches-du-Rhône).

Le Jacquemard de Lambesc (ou jacoumar en provençal)  qui s’écrit avec un “d” à la fin en français, est un jaquemart c’est-à-dire, une horloge dont le mécanisme est actionné par des automates, qui marquent le temps en frappant les heures avec un marteau. Un des jaquemarts parmi les plus célèbres et les plus anciens de France est celui de Dijon que personnellement je n’ai pas eu la chance de voir. Il y en a 27 dans toute la France dont seulement trois prennent un “d” à la fin.

Celui de Lambesc est plus modeste mais non moins célèbre car il est considéré comme un des plus remarquables de France.

Le Jacquemard est érigé sur une tour carrée, une sorte de beffroi, dont la construction commence en 1626 et se termine en 1645.

Cette tour est bâtie sur la porte principale de la cité, appelée alors Porte de Salon, ou Porte Ouest, car ouverte vers la route de Salon-de-Provence et de la Crau. Cette porte est percée dans les anciens remparts du village datant du début du XVe siècle.

La tour à cette époque possédait des créneaux et des mâchicoulis. Elle avait également deux ouvertures carrées, dont une seule est utilisée pour l’horloge côté externe aujourd’hui, la seconde étant située côté interne.

Classée aux monuments historiques depuis 1989, la tour mesure 25 mètres de hauteur ce qui rend difficile de la prendre en entier quand on est dans la rue, à moins de séjourner à l’hôtel juste en face.

En 1598, on installe une horloge à deux cadrans, pourvu d’un disque coloré à l’extérieur qui donnait les phases de la lune. Le mécanisme utilisé était un mécanisme à contrepoids du type “roue de rencontre” sans balancier et sans ancre d’échappement.

Ce type d’horloge était réglée tous les jours avec l’aide d’un cadran solaire c’est dire la précision du temps.

Une horloge Jacquemart est installée ensuite sur la terrasse de la tour en 1646. Elle n’a pas de protection. Le campanile n’avait pas encore été installé.

Jacquemard de Lambesc, carte maximum, 9/10/1993.

Elle contient quatre automates en acier. Les habitants donnent aux automates le nom du monument. Ils deviennent la famille Jacquemard : le père Jacoumar (Jacquemard) est forgeron (1.65 m), la mère Margarido (Marguerite) (1.60 m) et les deux enfants, un garçon, Jacquet (Jacques)  et une fille, Jacqueto (Jacqueline) (1.05m chacun). La mère et la fille sont en habits de Haute-Provence, le père et le fils en costumes révolutionnaires.

Le père et la mère sonnent les heures sur une cloche de 950 kg, datant de 1643 (la date est gravée sur la cloche). Les enfants sonnent les quarts d’heures sur une petit cloche en forme de calotte.

Remise à neuf une première fois en 1827 par un horloger de Salon-de-Provence du nom de Rousset, le mouvement d’horlogerie sera remplacé en totalité en 1882 par une horloge à balancier et ancre d’échappement, plus précise. Les travaux seront effectués par Larochette, horloger à Aix-en-Provence.

Jacquemard de Lambesc, épreuve de luxe.

A cette date, les automates en métal sont remplacés par des automates en bois, réalisés par Mouttet, un sculpteur de la même ville. Le mécanisme qui les anime est simplifié, et les personnages sont protégés par un campanile en fer forgé de 4 mètres de hauteur.

En 1909, le tremblement de terre dont je vous reparlerai bientôt, anéantit la petite ville au trois quart et détériore le jacquemard une première fois. C’est ensuite le 16 août 1944, qu’il sera endommagé une seconde fois, suite à l’explosion d’un train de munition allemand en gare de Lambesc.

Il faudra attendre 1948, pour que l’horloge soit restaurée et le cadran remplacé. Il provient de la maison Ungerer de Strasbourg…

Enfin, dans les années 90, les personnages sont descendus de la tour pour une dernière petite rénovation qui a également permis de rafraîchir le bâtiment.


On monte dans la tour uniquement lors des Journées du Patrimoine, par un escalier abrupt. En chemin, on découvre déjà les toits des maisons proches et la place en contrebas.

Source : Bulledemanou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.