Le couscous (animal).

Le terme couscous ou cuscus est un nom vernaculaire ambigu en français qui regroupe diverses espèces de mammifères de l’ordre des marsupiaux et classés dans plusieurs genres de la famille des phalangers (Phalangeridae).


Dans cette acception, le mot « couscous » est absent des définitions données par les dictionnaires de français classiques.

On peut trouver le nom de ces marsupiaux écrit « cuscus » suivant la graphie anglaise, par exemple dans le Dictionnaire de la langue  française d’Émile Littré, publié en 1863-1872 qui cite le Journal Officiel pour qui le mot est utilisé par les naturalistes pour désigner certains « animaux domestiques [de la Nouvelle-Guinée] » et plus exactement « un animal plantigrade ».

Le couscous fait son apparition pour la première fois dans des registres biologiques en 1807, lorsque le lieutenant de frégate en second Leonce Espanol servant sur La Canonnière note dans son registre intitulé alors Registre de Sciences Naturelles une succincte description du mammifère. Il s’agit là très probablement de la première caractérisation biologique occidentale d’un couscous.

Couscous, carte maximum, Nations unies (US).

Les caractéristiques générales des couscous sont celles des Marsupiaux de la famille des Phalangeridae, avec des différences pour chaque espèce.

Les couscous sont originaires d’Australie du Nord et de Nouvelle-Guinée. Ils vivent dans des arbres à feuillage épais et sont nocturnes. Ils sont  omnivores et se nourrissent autant de feuilles, de fruits, de fleurs que d’œufs, de petits oiseaux ou de petits animaux qu’ils trouvent.

Comme tous les marsupiaux, les couscous mettent au monde des petits à l’état larvaire qui finissent leur croissance dans la poche marsupiale.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.