Le Château de Budatin (Slovaquie).

Le château de Budatín (slovaque : Budatínsky zámok) est un château situé au nord-ouest de la Slovaquie, près de la ville de Žilina, là où la rivière Kysuca se jette dans la rivière Váh.


Il a été construit comme château de garde dans la seconde moitié du XIIIe siècle, près du confluent de la Kysuca et de la Váh, où étaient perçus les péages. Au début du XIVème siècle, la forteresse initialement royale passa entre les mains de Matthieu III Csák et le château, en particulier les tours, fut fortifié et à l’intérieur de la forteresse un nouveau palais fut construit.

À partir de 1487, le nouveau propriétaire du château fut Gašpar Suňog (hongrois : Gáspár Szunyogh), dont la famille en fut propriétaire jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Au milieu du XVIe siècle, le château est reconstruit dans le style Renaissance . La menace turque venant du sud et d’autres  soulèvements au début du XVIIe siècle obligèrent les Suňogs à fortifier le château dans le style Renaissance. A cette époque, le château gothique fut transformé en un confortable palais Renaissance. Durant la période baroque , au XVIIe siècle, les efforts se concentraient sur la construction d’une chapelle et l’achèvement de

diverses dépendances du château et son entourement du parc. Après l’extinction de la famille Suňog, les nouveaux propriétaires furent les Csáky, qui possédèrent le château jusqu’en 1945. Pendant les révolutions de 1848/1849, les troupes impériales  endommageèrent gravement le château, qui fut réparé en 1870 et servait de caserne. La taille du parc a été réduite par la construction du chemin de fer Košice-Bohumín en 1872. La dernière reconstruction majeure a eu lieu en 1922-1923, sur la base de motifs historiques et romantiques. Aujourd’hui, le château abrite trois expositions du musée Považie.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.