Le château de Beersel (Belgique).

Le château de Beersel est un château situé à Beersel, au sud de Bruxelles. Il est construit entre 1300 et 1310 et fait partie d’une série de forteresses défensives entourant Bruxelles.

Avec les châteaux de Bouillon, de Corroy, de Gand, de Horst, de Lavaux et de Vêves, il constitue un des plus beaux châteaux médiévaux de Belgique.


C’est pour protéger les frontières du duché de Brabant contre le comté de Hainaut que le château fut construit au début du XIVe siècle. La seigneurie de Beersel appartint à diverses familles brabançonnes. Le premier seigneur connu de Beersel fut Godefroid de Hellebeke, sénéchal de Brabant, qui bâtit le château entre 1300 et 1310. De la fin du XIVe au XVIe siècles, le château fut entre les mains de la famille de Wittem. En 1356, au cours de la guerre de succession de Brabant, il fut incendié par les troupes du comte de Flandre, Louis de

Male. À la fin du XVe siècle, Henri III de Wittem qui soutenait Maximilien d’Autriche dans le conflit qui l’opposait aux villes des Pays-Bas bourguignons, s’attira la colère des habitants de Bruxelles, qui vinrent mettre le siège devant la forteresse en 1488. Repoussés, ils revinrent l’année suivante et se rendirent maîtres du château, après y avoir ouvert une brèche. La rébellion ayant finalement été matée, Maximilien obligea les Bruxellois à indemniser le seigneur de Wittem, dont le château fut restauré entre 1491 et 1508. Après l’extinction de la lignée de Wittem, le château finit par passer entre les mains de la famille d’Arenberg, qui le négligea complètement. En 1818, le château fut même brièvement loué à une manufacture de coton. Victor Hugo consacra quelques vers à l’édifice délaissé :

« Il gît là dans le val, le manoir solitaire.
Le moindre bruit s’est tu sous ses mornes arceaux.
Et chaque heure du jour voit tomber une pierre
de ses sombres créneaux.
Le corbeau s’est logé dans ses antiques salles.
La chouette y redit sa plainte tous les soirs
Et le brin d’herbe entre les froides dalles
de ses vastes couloirs. »

Château de Beersel, carte maximum, Belgique, 1952.

En 1849, Marie d’Arenberg épouse Charles de Merode. En 1928, le comte Guillaume Hemricourt de Grunne et son épouse Henriette de Grunne, née Merode, offrirent le château à la Ligue des amis du château de Beersel, qui entreprit de la restaurer. Les travaux débutèrent le 10 mars 1928. En 1948, le château devint la propriété de l’Association des demeures historiques de Belgique.

Fin des années 1940, Jean-Pierre Rey, alors jeune comédien et régisseur au Vaudeville puis au Parc, rêve de monter un spectacle dans la cour du château de Beersel. Avec le soutien d’Aimé Declercq, directeur du Théâtre des Galeries, il crée une troupe et monte quelques pièces écrites spécialement pour le lieu (Yolande de Beersel, Le prisonnier de Beersel…) et Shakespeare (Hamlet, Roméo et Juliette…). Le succès dépasse  l’imagination. En 1999, l’Association royale des demeures historiques de Belgique signe un bail emphytéotique avec la commune de Beersel, qui devint responsable. En 2007 est lancée une importante campagne de restauration de l’édifice.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.