Le chat “Garfield”, par Jim Davis.

Garfield est un chat fictif issu du comic strip homonyme Garfield créé par Jim Davis et publié pour la première fois le 19 juin 1978 par United Feature Syndicate en syndication dans 41 journaux.

Ce personnage adore manger, dormir, embêter son maître Jon et son camarade le chien Odie. Il parle à travers les bulles de pensée et, même si d’autres animaux peuvent le comprendre, Jon n’y arrive généralement pas (bien que Jon ait ce qui ressemble à une conversation avec Garfield). Rarement, la réaction de Jon implique qu’il lit la pensée de Garfield, mais cela est déjà arrivé, comme dans le comic strip daté du 21 janvier 1992.

Dans les films et les séries, Garfield est doublé par Lorenzo Music dans des dessins animés entre 1982 et 1994, Bill Murray, qui commence à jouer dans Garfield (film) en 2004 et enfin Frank Welker, qui joue présentement et commence en 2007.


L’auteur Jim Davis a nommé Garfield d’après son grand-père, James Garfield Davis, qui a été nommé d’après le président James A. Garfield. Selon une interview de Jim Davis dans le deuxième album de Garfield, Garfield prend du poids, le nom de Garfield fait qu’on pense de lui qu’il est « un gros chat… ou un Saint-Bernard… ou le nom d’une ligne de sous-vêtements ». Son nom complet est « Garfield Horatio III, Esquire ».

Garfield est né le 19 juin 1978, dans la cuisine du restaurant italien Mama Leone’s et aime les lasagnes depuis le jour où il est né. Selon son grand-père, il pesait à sa naissance cinq livres, six onces. Lorsque Jon est venu à la boutique, il a dû choisir entre Garfield, un iguane et un Pet Rock.

Selon les bandes dessinées, Garfield s’est tenu debout sur ses deux pieds le 17 mai 1981. Toutefois, c’est en contradiction avec certaines des premières bandes.

Par exemple, il est montré en train de faire de la danse à claquettes sur la tête de Jon dans la bande dessinée du 6 mai 1979. Aussi, dans celle du 16 septembre 1979, Garfield fait du somnambulisme sur deux pattes.

Paresseux, gros, gourmand, égoïste, c’est un chat tigré, anthropomorphe, qui aime la nourriture (surtout les lasagnes) et adore dormir. Ses activités favorites se limitent d’ailleurs à manger et dormir. Il adore aussi « embêter » son maître Jon ainsi qu’Odie, le chien de la maison (Il pousse très souvent Odie de la table d’un coup de pied). Il s’estime lui-même plus intelligent que les humains et les autres animaux. Il déteste le lundi, et est d’ailleurs, dans la bande dessinée, souvent victime de la malchance ce jour-là. Il adore donner des spectacles sur une clôture en bois en pleine nuit, mais il est toujours hué et bombardé de divers objets. Il ne supporte pas la vue des araignées, et bien qu’il ne chasse pas les souris (à moins qu’il soit forcé à le faire), il est souvent en train d’essayer de manger les oiseaux, mais par la suite il devient le protecteur des oiseaux bleus (souvent a l’encontre de Harry le chat). Il a souvent détruit les rideaux de Jon, ses fougères, son jardin ainsi que celui de leur voisine, Mme Feeny. Il déteste être conduit chez le vétérinaire et, en général, essaie de se cacher de Jon quand il est informé d’une prochaine visite chez le vétérinaire ou s’il en a un pressentiment.

Garfield — c’est un thème récurrent de la bande dessinée — adore fêter Noël, et essaye souvent d’obtenir ses cadeaux avant l’heure.

Garfield se nourrit de tout et n’importe quoi, il déteste les régimes et adore manger de la « malbouffe » comme des hamburgers, de la pizza, du pop-corn, de la tarte, de la crème glacée, des beignets, de la cuisine chinoise, des bonbons, etc. Cependant, sa nourriture favorite reste les lasagnes. Il déteste la nourriture pour les chats (à quelques exceptions près) alors qu’il raffole de la nourriture pour chiens. S’il déteste les fruits et les légumes, les plantes font partie de son régime alimentaire. À ce titre, il détruit régulièrement les fougères de Jon. Garfield est également un grand consommateur de café, ce qui lui vaut parfois quelques insomnies.

Garfield a la crainte de vieillir, et c’est une peur qui le reprend à chacun de ses anniversaires. Il n’aime pas non plus les pèse-personnes, les facteurs et déteste les lundis. Il a des hallucinations lorsqu’il se met au régime.

Dans certains comics strips, Garfield se voit souvent interpelé par Jon qui crie « GARFIELD !!! » lorsque celui-ci lui vole son hamburger ou ses lasagnes, joue avec des souris, vole le repas d’Odie ou commet d’autres grosses bêtises. Dans un comic strip, Jon crie « Garfield ! Garfield ! Garfield !! GARFIELD !!! » mais dit finalement « À la soupe ! », et c’est seulement en entendant cette dernière phrase que Garfield vient.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.