Le bureau postal historique de Macon (Saône-et-Loire).

Jean-Pierre Louis, en retraite depuis 1993, a effectué toute sa carrière à la Poste pendant 42 ans, dont 35 passés à la Grande Poste de Mâcon. « Ayant l’âme du collectionneur, je me suis toujours passionné pour l’histoire de France et l’histoire postale de la ville. Pendant une quarantaine d’années, j’ai beaucoup appris, écouté, regardé et cherché jusqu’à réaliser un document qui retrace ce qu’est ce grand service public. Le document est sorti il y a quelque temps, édité par Visualia, qui rassemble les collectionneurs issus de la Poste. »

« La poste aux chevaux a été créée vers 1479 par Louis XI pour transmettre les missives royales. Il y avait 30 kilomètres à parcourir entre deux postes à chevaux, et petit à petit des courriers privés se sont glissés dans l’organisation de ce service. En 1873, la malle-poste a cédé la place à la locomotive.

Bureau postal de Macon, carte maximum, 28/04/1990.

 

À Mâcon, le premier-Maître de poste, Jean Fleuret, exerçait au alentours de 1625. Le bureau de poste de Mâcon est établi en 1626 avec Jean Collot, rue de la Filaterie. À la fin du XVIIIe  siècle, le bureau des coches et diligences était situé au port Guyot de Nanton, devenu place Saint-Étienne, où se retrouvaient les coches d’eau et les diligences. En 1823, le bureau est déplacé au numéro 32 du Quai Nord, puis de 1880 à 1913 dans l’ancien couvent des Minimes, qui deviendra ensuite le Syndicat agricole. Le bâtiment est aujourd’hui en restructuration complète pour devenir une extension des halles et une salle d’exposition.

La Poste va alors s’installer définitivement rue Victor-Hugo, dans un vaste bâtiment construit en 1913 d’après les plans de Choquin et Lavirotte, établis pour la Poste d’Alger.

La Grande Guerre reporte l’inauguration de la Poste actuelle.

Le lieu aurait dû être inauguré en 1914, en même temps que la Chambre de commerce et d’industrie, mais la Grande Guerre a annulé l’évènement. Depuis peu, la Poste a été reconvertie en résidence hôtelière, mais l’accueil du public perdure. »

Source : Le journal de Saône-et-Loire

2 réflexions sur « Le bureau postal historique de Macon (Saône-et-Loire). »

  1. Dans cet article (comma dans tous les autres)la source est indiquée à la fin de l’article. Quant aux images, elles viennent de scans que j’ai fait moi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *