László Biró, inventeur su stylo à bille.

László József Biró, ou Ladislao José Biro, né le 29 septembre 1899 à  Budapest et mort le 24 octobre 1985 à Buenos Aires, est l’inventeur du stylo à bille.


Tout petit déjà, László Biró s’enferme dans sa chambre et fabrique  différentes choses. À 17 ans, il invente une machine à laver sans moteur et, à 20 ans, un système de changement de vitesse.

En 1938, Biró, qui est journaliste, remarque, lors d’une visite à l’imprimerie de son journal, que l’encre utilisée pour l’impression des journaux sèche rapidement, laissant le papier sec et sans taches. Il tente d’utiliser la même encre dans son stylo-plume mais s’aperçoit que la viscosité de l’encre  l’empêche de couler jusqu’à la plume. En travaillant avec son frère Georg, chimiste, il conçoit un nouveau dispositif formé d’une bille roulant librement dans un support qui, ainsi, permet de prendre l’encre de la cartouche pour l’appliquer sur le papier. Il dépose son brevet à Paris en 1938, après avoir fui les lois anti-juives en Hongrie.

En 1940, Biró émigre en Argentine avec son ami et associé Hansi Meyne ; son frère Georg les rejoindra en 1943. Le 10 juin suivant, ils déposent un autre brevet et créent une société. Ses stylos sont adoptés par les aviateurs argentins puis britanniques et américains, qui découvrent que le stylo à bille fonctionne mieux à haute altitude que le stylo-plume.

En 1949, la société PPA, fondée en 1945 par Marcel Bich et  rebaptisée BiC en 1953, achète à Bíró le brevet du stylo bille et lance alors la fameuse « pointe Bic ».

Le terme « birome » est utilisé dans de nombreux pays pour désigner un stylo à bille, en particulier en Argentine, Italie (« biro »), Grande-Bretagne, Australie et Nouvelle-Zélande.

Laszlo Biró meurt à Buenos Aires en Argentine le 24 octobre 1985.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.