Largo Winch, héros de bande dessinée.

Largo Winch est un personnage de fiction, héros éponyme de romans et d’une série de bande dessinée, créé par l’écrivain belge Jean Van Hamme, ainsi que de plusieurs produits dérivés dont une série télévisée et deux films, Largo Winch et Largo Winch 2.


C’est en 1973 que Van Hamme commence à travailler sur Largo Winch. Le scénariste Greg, alors rédacteur en chef du Journal de Tintin, souhaite investir le marché de la bande dessinée aux États-Unis. Pour cela, il désire faire collaborer des scénaristes franco-belges (en l’occurrence lui-même et Van Hamme, qui parlent anglais) et des dessinateurs américains. C’est à cette occasion que vient l’idée à Van Hamme d’utiliser ses connaissances sur le monde des affaires pour un scénario (économiste de formation, il travaille à l’époque pour la multinationale néerlandaise Philips). Toutefois, le projet avorte, les illustrateurs américains n’ayant pas l’habitude des critères européens en matière de bande dessinée.

Largo Winch, carte maximum, Belgique, 2010.

Trois ans plus tard, Van Hamme quitte le monde des affaires et décide de « vivre de sa plume ». Il se lance dans l’écriture de romans et recycle ainsi le personnage de Largo qu’il avait ébauché quelques années auparavant. Il envoie son manuscrit à une dizaine d’éditeurs parisiens et reçoit six réponses positives. À court d’argent, il répond positivement au premier d’entre eux, Mercure de France, qui publie les six romans de la série entre 1977 et 1984.

Entre-temps, Van Hamme continue son travail de scénariste de bande dessinée. Avec le succès de Thorgal et XIII, il décide de relancer le projet d’une version BD de Largo Winch. L’adaptation des romans commence en 1990 avec le dessinateur Philippe Francq. La série connaît alors un succès et une notoriété bien supérieurs aux romans originels.

La série Largo Winch est considérée comme la série de bande dessinée pour adultes la plus vendue au monde avec plus de 400 millions d’albums écoulés depuis la création.

La série a pour particularité de ne comporter que des diptyques, permettant à l’auteur de transposer les longs romans publiés aux éditions Mercure de France : pour le premier diptyque, L’Héritier / Le Groupe W, Jean Van Hamme adapte le premier roman de Largo Winch. Pour le second, intitulé O.P.A. / Business Blues, il transpose le sixième et dernier roman. Pour les diptyques suivants – H / Dutch Connection, La Forteresse de Makiling / L’Heure du Tigre et Voir Venise…/…Et mourir, il recycle respectivement les deuxième, quatrième et troisième romans.

Durant les années 2000-2010, Van Hamme imagine enfin de nouvelles histoires pour son héros. Seule exception, le diptyque Les Trois Yeux des gardiens du Tao / La Voie et la Vertu conclut l’aventure asiatique de Largo, racontée dans le cinquième roman.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.