L’anthurium, une des plus belles fleurs tropicales.

L’anthurium est principalement indigène des forêts d’Amérique du Sud et centrale et appartient à la famille des aracées. Il forme un genre complexe et important.

Plusieurs hybrides existent, et l’on trouve communément l’anthurium andreanum, qui affiche une belle envergure et de grandes fleurs et l’anthurium scherzerianum qui est le plus répandu, plus petit et compact à la floraison très généreuse.

Ses grandes fleurs sont rouges, roses ou blanches, composées d’une spathe épaisse, brillante, qui forme un cœur et d’un spadice jaune. Le feuillage vernissé est vert sombre, également cordiforme.

Il aime les ambiances lumineuses, sans soleil direct, entre 18 et 25° et à l’abri des courants d’air. Ne l’installez surtout pas près d’un radiateur ou d’une cheminée, qui assèchent beaucoup trop l’air.

Anthurium, carte maximum, Fort-de-France, 20/01/1973.

C’est avec de l’eau de pluie que vous arroserez votre anthurium, en tout cas de l’eau non calcaire, de manière modérée et en laissant la terre sécher entre deux arrosages durant toute la période végétative, passez à un arrosage par semaine en hiver. Par contre l’environnement de cette plante doit être humide, ce que vous lui apporterez facilement en mettant des

billes d’argile et de l’eau dans sa coupelle (le fond du pot ne doit pas tremper dans l’eau), et en brumisant fréquemment le revers de son feuillage en hiver ou lorsqu’il fait plus de 20°, mais sans brumiser les fleurs.
Une fois sèches, coupez les feuilles à 1 ou 2 cm de la souche et les hampes florales lorsqu’elles sont fanées et que leurs tiges sont sèches. Nettoyez souvent les feuilles avec une éponge humide.

Les rempotages se réalisent au printemps, tous les 2 ans, et n’hésitez pas à diviser la souche si votre anthurium est imposant. Plantez sans attendre vos jeunes plants en pots, dans un terreau pour rempotage. Vous installerez votre plant à rempoter dans un mélange de sphaigne, de perlite et de tourbe, sur une couche de drainage composée de gravier ou de billes d’argile. Choisissez un pot à peine plus grand, sinon vous risqueriez de voir votre plante ne faire que du feuillage. Vous pouvez également, au lieu de le rempoter, poser le pot dans un contenant plus grand, en réhaussant la plante et en comblant les vides avec de la fibre qui gardera une bonne humidité. Veillez en tous les cas à ne pas enterrer le collet de l’anthurium.


Certaines espèces sont épiphytes et peuvent être cultivées sur des écorces. Les fleurs peuvent être grandes et trop lourdes pour les hampes, un fin tuteur en bambou peut être nécessaire.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Gamm vert, YouTube.